lundi 14 octobre 2019
Accueil / Brèves / Creuse : une femme ayant tiré sur des gendarmes déclarée irresponsable pénalement
LovableNinja / Pixabay

Creuse : une femme ayant tiré sur des gendarmes déclarée irresponsable pénalement

Une femme ayant tiré à cinq reprises sur des gendarmes en mars 2019 à Moutier-Rozeille (Creuse) a été déclarée irresponsable pénalement.  Elle souffre de troubles psychiatriques ont estimé les magistrats qui l’ont jugée le 3 octobre. Quatre des six militaires présents sur l’intervention étaient partie civile au procès.
Le 30 mars dernier, les gendarmes de la brigade de Felletin et du Psig d’Aubusson interviennent pour interpeller cette femme de 48 ans. Elle vient de menacer avec un revolver un agriculteur pour une banale histoire de droit de passage. Deux gendarmes répliquent, sans toutefois l’atteindre. Ils seront d’ailleurs brièvement placés en garde à vue pour cela.

Un gendarme parvient à la neutraliser en la plaquant au sol. Il vient de repérer qu’elle n’avait plus de munition. L’arme était en réalité un pistolet d’alarme qui ressemblait à s’y méprendre à une arme réelle. “Rien ne laissait supposer qu’il était chargé à blanc ” a fait remarquer à l’audience le procureur, cité par La Montagne .

Après son interpellation, la quadragénaire est hospitalisée en psychiatrie. Elle souffre de troubles bipolaires depuis plus de 15 ans. Mais elle avait arrêté son traitement en mars, car elle voulait se tourner vers les médecines douces.

A l’audience, elle s’est excusée, expliquant “qu’elle était dans une autre sphère”.

Le procureur a requis huit mois de prison avec sursis et mise à l’épreuve. Le tribunal ne l’a pas suivi en estimant que la prévenue avait bien  commis les faits. Mais qu’elle était irresponsable pénalement. Elle a interdiction de détenir ou de porter une arme. Encore heureux..

A voir également

Plusieurs nominations de généraux de Gendarmerie

Plusieurs généraux de Gendarmerie, prennent de nouvelles fonctions dans les semaines qui viennent. Il s’agit …

Un commentaire

  1. IGOR

    Et bé !.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *