mardi 12 novembre 2019
Accueil / Brèves / Crash d’un mirage 2000 dans le massif du Jura : la Gendarmerie de l’air saisie de l’enquête
Mirage 2000 D photo Armée de l'air

Crash d’un mirage 2000 dans le massif du Jura : la Gendarmerie de l’air saisie de l’enquête

Interrompues mercredi soir, les recherches conduites par le groupement de Gendarmerie du Jura ont repris ce jeudi matin pour retrouver les deux membres d’équipage d’un Mirage 2000D disparu des écrans radars mercredi après son décollage de la base de Nancy-Ochey (Meurthe-et-Moselle) et dont des débris,  ont été retrouvés dans le haut Jura près de Mignovillard.


Les deux membres d’équipage, un pilote et un navigateur, n’ont donné aucun signe de vie depuis la disparition de l’appareil.

Nous espérons que nous allons les retrouver vivants. Ils sont à ce stade portés disparus”, a déclaré mercredi le porte-parole de l’armée de l’Air, le colonel Cyrille Duvivier, lors d’une conférence de presse à Paris.
Une enquête pour “recherche des causes de l’accident” a été ouverte par le parquet de Metz, compétent pour les affaires pénales militaires dans la zone Est. Elle a été confiée à la section de recherches de la Gendarmerie de l’air.

Un chasseur polyvalent

Avion d’attaque au sol conventionnel, il peut emporter un armement varié : munitions air-sol guidées laser ou conventionnelles, missiles de croisière. Date de mise en service : avril 1993 Envergure : 9,13 mètres Longueur : 14,36 mètres Hauteur : 5,30 mètres Vitesse maximale : Mach 2,2

A voir également

Photo d'illustration (Ph: M.GUYOT/ESSOR)

Un gendarme des Alpes-Maritimes met fin à ses jours

Un nouveau suicide endeuille l'Arme. Un Gendarme de la brigade de proximité de Saint-Vallier-de-Thiey (Alpes-Maritimes) s'est donné la mort samedi dernier. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *