dimanche 17 février 2019
Accueil / A la une / Benalla en garde-à-vue pour l’affaire de ses passeports diplomatiques
Alexandre Benalla devant les sénateurs (capture d'écran)

Benalla en garde-à-vue pour l’affaire de ses passeports diplomatiques

Alexandre Benalla a été placé en garde à vue jeudi matin dans l’enquête sur l’utilisation controversée de ses passeports diplomatiques, après son limogeage de l’Elysée cet été, annonce le Parisien.

Il a été placé en garde-à-vue dans le cadre d’une enquête ouverte le 29 décembre, notamment pour “abus de confiance” et “usage sans droit d’un document justificatif d’une qualité professionnelle“, a été étendue mercredi aux infractions de “faux, usage de faux et obtention indue d’un document administratif” après un signalement de la présidence de la République.

Lire aussi sur L’EssorAlexandre Benalla, un réserviste opérationnel passé de brigadier à lieutenant-colonel : explications 

Lors de sa première audition devant le Sénat dans l’affaire sur les violences du 1er mai, l’ex -chargé de mission avait assuré avoir laissé les passeports diplomatiques dans le bureau qu’il occupait à l’Élysée après avoir été licencié.

Selon le directeur de cabinet d’Emmanuel Macron, auditionné par le Sénat, Benalla a obtenu l’un de ces documents en produisant “un faux” document officiel au ministère de l’Intérieur.

A voir également

A l'Ecole des officiers de la Gendarmerie ce vendredi 15 février lors de la cérémonie en hommage aux gendarmes décédés en 2018 (Ph: M.GUYOT/ESSOR)

La Gendarmerie a honoré ses 14 morts de 2018 dans toute la France

La traditionnelle cérémonie en hommage aux gendarmes décédés s'est tenue ce vendredi 15 février. 14 gendarmes ont perdu la vie en 2018.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez gratuitement notre dernier dossier : « il y a 10 ans, le rattachement de la Gendarmerie au Ministère de l‘Interieur »

Vous n’êtes pas (encore) abonné à notre magazine « L’Essor de la Gendarmerie Nationale », je vous propose de recevoir, gratuitement, notre dossier du mois de janvier, en tiré à part.


Il vous suffit pour cela de nous retourner, en un clic, le simple bulletin ci-dessous :