vendredi 25 septembre 2020
Accueil / Brèves / Attaque de gendarmes avec un engin de chantier: le forcené se dit amnésique
La chargeuse utilisée par le forcené a fini dans un abri pour voitures (photo Facebook GGD 24)

Attaque de gendarmes avec un engin de chantier: le forcené se dit amnésique

Le forcené qui a blessé deux gendarmes vendredi soir à près de Saint-Astier (Dordogne) avec un engin de chantier a été mis en examen lundi soir. Il a été placé sous mandat de dépôt à l’hôpital. Il se dit amnésique.

Lire aussi sur L’EssorIl vole un engin de chantier et fonce sur les gendarmes qui ouvrent le feu

France Bleu Dordogne revient en détail sur l’incroyable rodéo avec une chargeuse vendredi soir près de Saint-Astier.

2,53 grammes d’alcool dans le sang

Le suspect qui assure ne se rappeler de rien a été mis en examen pour “tentative de meurtre sur personne dépositaire de l’autorité publique mais aussi sur particuliers, destruction de véhicules et vol de véhicule de chantier“. Cet homme qui aurait agi, selon Sud Ouest, dans un contexte de différent familial risque donc la cour d’assises.

Il avait un taux de 2,53g d’alcool dans le sang précise la radio.

L’Essor souhaite un bon rétablissement aux deux gendarmes blessés.

L’un, gravement touché à la jambe, s’est vu prescrire une interruption temporaire de travail de 7 jours.

L'état de la voiture en dit long sur la détermination du forcené (Photo Facebook GGD 24)
L’état de la voiture en dit long sur la détermination du forcené (Photo Facebook GGD 24)
Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *