vendredi 23 août 2019
Accueil / A la une / Agressé avec sa compagne et un ami, le gendarme maîtrise deux individus dont l’un est armé
palais de justice de Caen 2016.
Le palais de justice de Caen (S.D/L'Essor).

Agressé avec sa compagne et un ami, le gendarme maîtrise deux individus dont l’un est armé

Les deux agresseurs sont bien mal tombés. En l’occurence sur un gendarme particulièrement affûté ..

Les faits sont survenus à Rennes au cours de la nuit de samedi à dimanche.

Le militaire rentrait à pied d’une soirée avec sa compagne et un ami dans la nuit lorsqu’ils ont été agressés par deux jeunes hommes circulant en voiture.

L’un est sorti de la voiture, au niveau du passage pour piétons et a foncé sur l’un des deux hommes, lui portant de nombreux coups, rapporte Ouest France.  Le gendarme a alors volé au secours de son ami et a maîtrisé en deux temps trois mouvements l’agresseur.

C’est alors que l’autre individu est intervenu en braquant une arme à 20 cm de sa tête du militaire. Mais ce dernier, réalisant que l’arme était factice (un pistolet d’airsoft)  n’a pas bronché et a n’a pas relâché son étreinte sur l’homme au sol.

Le gendarme racontera plus tard que sa compagne, qui n’avait pas réalisée que l’arme était factice, est restée “prostrée” en assistant à la scène.

Au delà des réquisitions

Jugés par le tribunal correctionnel, les deux hommes ont été condamnés à 18 mois, dont dix avec sursis mise à l’épreuve pour le premier agresseur, un homme de 36 ans qui compte déjà vingt mentions à son casier judiciaire. Un mandat de dépôt a été décerné à son encontre.

Le porteur de l’arme a  écopé de dix mois, dont cinq avec sursis mise à l’épreuve.

Tous deux se sont vus interdire de détenir une arme et ils devront indemniser les victimes, pour un montant qui sera fixé lors d’une prochaine audience.

Le tribunal est allé au delà des réquisitions du procureur qui avait demandé une peine de dix mois à l’encontre de l’auteur des coups, dont cinq mois avec sursis mise à l’épreuve, et une condamnation à six mois avec sursis simple, à l’encontre du porteur de l’arme.

D.C

A voir également

Vue panoramique de La Trinité (Photo : Creative Commons/HAF 932).

Martinique : l’ancien gendarme a ouvert un restaurant à Tartane

Le restaurant l'Oasis beach de Tartane, sur la commune de la La Trinité, a rouvert ses portes le 2 mars 2019. A sa tête, Laurent Titus, l'ancien l'ancien chef de la brigade de gendarmerie de Trinité

3 Commentaires

  1. Enfin une vraie justice , bien que ce n’est pas trés chère payer , les prisons sont pleines de tous ces malfrats , j’espère qu’ils auront une sévère amende
    Vive nos forces de l’ordre

  2. Enfin , il y a une justice .
    Bien que ce n’est pas chèr payé , mais les prisons sont pleines de ces malfrats
    J’espère que l’amende sera sévère
    On ne peut plus sortir sans ètre agréssée
    Vive nos forces de l’ordre , de tout coeur avec vous

  3. Daryl Dixon

    On pourrait avoir le nom des deux terroristes ou c’est trop demandé ?
    On pourrait voir les journalistes s’insurgere face à la clémence des sanctions pour ces archi multirecidivistes qui coûtent à la société mais ne rapportent strictement rien ?

    Et si on reparlait de la peine de mort contre tous ceux qui, sur le sol français, osent s’en prendre à des français ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *