lundi 27 mai 2019
Accueil / Brèves / Benalla : le parquet de Paris ouvre une enquête pour “entrave à la manifestation de la vérité”
Photo d'illustration (S.D/L'Essor).

Benalla : le parquet de Paris ouvre une enquête pour “entrave à la manifestation de la vérité”

C’est une nouvelle couche dans le “mille-feuilles” des affaires “Benalla”. Le parquet de Paris a annoncé mercredi avoir ouvert le vendredi 15 février une enquête préliminaire du chef d’‘entrave à la manifestation de la vérité”  afin de déterminer d’éventuelles  “dissimulations de preuves”. Cette nouvelle enquête préliminaire a été confiée à la brigade criminelle.
Ces investigations, révèle le Parisien,  porteraient précisément sur le mystérieux coffre-fort que l’ex-chef de cabinet adjoint avait chez lui et qui est introuvable. Ce coffre contenait des armes, selon Benalla, et aurait été déménagé par une tierce personne ,a t-il déclaré aux enquêteurs.

Lire aussi sur L’EssorLa chute d’Alexandre Benalla : des ors de l’Elysée à la prison (actualisé avec détention de Vincent Crase)

Quelques jours après le début de l’affaire des violences commises le 1er mai, le parquet avait refusé d’élargir le champ des investigations pour rechercher ce coffre-fort, comme le lui demandait un avocat de partie civile.
L’enquête concerne également, ajoute le Parisien,  la suppression de SMS avec Vincent Crase.

D.C

A voir également

Gardes républicains dans la cour du palais de l'Elysée (MG/L'ESSOR)

La réforme de la sécurité de l’Elysée inquiète le créateur du GSPR

La future direction de la sécurité de la présidence de la République (DSPR) inquiète le colonel (ER) Alain Le Caro, le créateur du GSPR.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Offre d'essai : 2 MOIS GRATUITS !

  •  

    Recevez le magazine mensuel en version numérique pendant deux mois.

     

    Essayez vite, c’est gratuit !