samedi 23 mars 2019
Accueil / A la une / Le tueur des deux gendarmes de Collobrières condamné à 6 ans de prison pour avoir poignardé un surveillant de prison
Photo d'illustration (S.D/L'Essor).

Le tueur des deux gendarmes de Collobrières condamné à 6 ans de prison pour avoir poignardé un surveillant de prison

Abdallah Boumezaar écope de six ans de prison de plus. Condamné à perpétuité avec une peine de 30 ans de sûreté en 2015 par la cour d’assises du Var pour le meurtre d’Audrey Bertaut et Alicia Champlon, les deux gendarmes assassinées en juin 2012 à Collobrières, le détenu de 36 ans  a été jugé en comparution immédiate ce jeudi 7 mars pour l’agression d’un surveillant de prison de Château-Thierry (Aisne), relate L’Union.

Il a été condamné à six ans de prison avec mandat de dépôt pour “violences aggravées”. Le tribunal a retenu trois circonstances aggravantes : la récidive, l’arme et la violence sur un agent chargé d’une mission de service public.

Selon L’Union, l’expert psychiatre a estimé que Boumezaar avait son discernement aboli lors de l’agression mais qu’il était néanmoins accessible à une sanction pénale. Le parquet avait requis 6 ans de prison.

Lire aussi sur L’Essor : Le tueur d’Audrey et Alicia, les deux gendarmes de Pierrefeu-du-Var, a poignardé un surveillant pénitentiaire

Mardi, il avait agressé le surveillant avec une arme rudimentaire confectionnée avec une brosse à dents et quatre lames de rasoir.

Le site Actupénitentiaire précise qu’il a égorgé le surveillant.

Selon le syndicat FO pénitentiaire, le surveillant la victime, “gravement touchée à la gorge” est sortie des urgences ce mardi soir avec treize points de suture et neuf jours d’ITT.

Radicalisé selon un gardien de prison

Pour un responsable du syndicat Ufap, cité par L’Union,  c’est ce qui s’est passé plus tôt dans la journée à la prison de Condé-sur-Sarthe où un détenu a agressé deux gardiens qui aurait incité le détenu “radicalisé” à passer à l’acte. Pour lui , cette attaque était “délibérée et préparée”. 

 

 

 

A voir également

Cours généraux, marche au pas, habillement, connaissance des grades,...L'Ecole de Gendarmerie vise à parfaire toutes ces connaissances théoriques et pratiques. Crédit : M.Guyot/Essor.

Concours de sous-officier de Gendarmerie d’octobre 2019 : les dates et les modalités

Les dates et les modalités pour le concours de sous-officier, session d’octobre 2019, ont été …

Un commentaire

  1. nimois

    ON s’enquiquine à mettre en prison, il faudrait plutôt créer de l’emploi, développer la formation de tailleurs de pierres à Cayenne où ailleurs !! ce serait beaucoup plus efficace…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *