mardi 19 février 2019
Accueil / A la une / 350 euros d’amende pour l’homme qui avait appelé à tuer des policiers et leurs familles au Mont-Saint-Michel
(Photo S.D/L'Essor).

350 euros d’amende pour l’homme qui avait appelé à tuer des policiers et leurs familles au Mont-Saint-Michel

L’ homme qui avait le 22 avril appelé à tuer des policiers et leurs familles au Mont-Saint-Michel, de 36 ans a été condamné mercredi en correctionnelle à Coutances (Manche) à 3 ans de contrainte pénale et à une simple amende de 350 euros. Le parquet de Coutances avait requis dix huit mois de prison dont six avec sursis. Son casier comporte pourtant déjà huit condamnations à son casier, pour consommation de stupéfiants, outrage, ou encore appels téléphoniques malveillants..

Le Mont Saint-Michel avait été évacué et une cinquantaine de gendarmes avaient été déployés et des centaines de touristes étaient restés bloqués sur la côte en face du Mont.

A voir également

Justice: le projet de loi de réforme adopté

Les députés ont adopté le projet de loi de réforme de la justice, ce lundi 18 février.

Un commentaire

  1. MARCHAND

    POUR LES 350 EUROS CELA NE VEUT RIEN DIRE AU VU DU CONTEXTE JE PENSE QUE L AMENDE EST ABSOLUMENT PAS PROPORTIONNEE IL YA DES JUGEMENT ET DES VERDICTS QUI SONT AHURRISSANTS AU VU DU CAS JUGE ET DES FAITS AVERES LA JUSTICE FRANCAISE FAIT DES BOURDES DANS CERTAINES SITUATIONS QUAND ON VOIT DES REPORTAGES EN T V , IL Y A MEME DES VERDICTS “DEBILES ” AU VU DU CAS JUGE ET MEME LA GENDARMERIE COMME LA POPULATION NE COMPRENDS PAS TOUJOURS LA DECISION DES AUTORITES DES TRIBUNAUX DANS CERTAINS CAS .BREF BEAUCOUP DE CHOSES A CHANGER POUR UNE JUSTICE DIGNE DU NOM ET PLUS REALISTE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez gratuitement notre dernier dossier : « il y a 10 ans, le rattachement de la Gendarmerie au Ministère de l‘Interieur »

Vous n’êtes pas (encore) abonné à notre magazine « L’Essor de la Gendarmerie Nationale », je vous propose de recevoir, gratuitement, notre dossier du mois de janvier, en tiré à part.


Il vous suffit pour cela de nous retourner, en un clic, le simple bulletin ci-dessous :