dimanche 18 avril 2021
Accueil / A la Une / Un gendarme adjoint du CNEFG de Saint-Astier perd la vie dans un accident
sapeurs-pompiers de Gironde intervenant sur un accident de la circulation routière
Sapeurs-pompiers de Gironde intervenant sur un accident mortel de la circulation (Photo d'illustration L'Essor)

Un gendarme adjoint du CNEFG de Saint-Astier perd la vie dans un accident

Un gendarme adjoint volontaire du Centre national d’entraînement des forces de Gendarmerie (CNEFG) a perdu la vie ce mardi 12 janvier 2021 dans un accident de la circulation. Le drame a eu lieu au petit matin, au niveau de Saint-Léon sur l’Isle, en Dordogne.

Agé de 26 ans et originaire de Coutras, en Gironde, le brigadier Jérémy Andrieux rentrait de repos. Il se rendait au CNEFG de Saint-Astier où il travaillait au sein de la division d’appui à la formation.

Le verglas en cause

Peu après 7h30, la petite Twingo du gendarme adjoint volontaire a percuté frontalement un 4×4 qui arrivait en sens inverse. Les deux automobilistes auraient perdu le contrôle de leur trajectoire en raison d’une plaque de verglas. Un premier véhicule venait d’ailleurs de faire une sortie de route au même endroit quelques instants plus tôt. Selon le journal Sud-Ouest, c’est au moment où, indemne, le conducteur de ce premier véhicule regagnait la chaussée qu’a eu lieu le choc.

Les secours n’ont pas pu ranimer le jeune gendarme. Le second automobiliste a quand à lui pu être transporté à l’hôpital de Périgueux. Les gendarmes de la compagnie de Périgueux et de la communauté de brigade de Saint-Astier mènent les investigations.

Lire aussi: Cinq gendarmes blessés, dont deux grièvement, dans un accident de la route dans la Somme

Soutien des autorités aux proches et camarades du gendarme adjoint décédé

Dès ce matin, le général de brigade Eric Lamiral, à la tête du CNEFG, s’est rendu en Gironde auprès de la famille du défunt. Dans un communiqué, le préfet de Dordogne Frédéric Perissat a également fait part de sa tristesse en apprenant la nouvelle. Il transmet ses condoléances à la famille du gendarme décédé et ses frères d’arme. Le général de corps d’armée Thibault Morterol, commandant les écoles de la Gendarmerie, était lui attendu cet après-midi à Saint-Astier pour apporter son soutien aux camarades endeuillés du brigadier.

Spécialisé dans l’intervention professionnelle et le maintien de l’ordre, le CNEFG voit passer chaque année plus de 13.000 stagiaires et visiteurs, y compris étrangers.

On ne connait pas, pour l’heure, la date et les modalités des obsèques.

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " :  articles inédits, veille sur la presse et infos pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.