dimanche 18 avril 2021
Accueil / Articles abonnés / Tempête Alex : une brigade rasée par les éléments déchaînés
Devant la brigade de Saint-Martin- Vésubie, emportée par la tempête Alex (Photo : Gendarmerie Alpes-Maritimes).
Devant la brigade de Saint-Martin- Vésubie, emportée par la tempête Alex (Photo : Gendarmerie Alpes-Maritimes).

Tempête Alex : une brigade rasée par les éléments déchaînés

Le passage de la tempête Alex a dévasté l’arrière-pays niçois. Les gendarmes ont eux-mêmes été touchés de plein fouet. Une brigade qui s’effondre, son commandant porté disparu pendant quelques heures, et des dégâts apocalyptiques partout dans la vallée. Les intempéries et les crues provoquées par la tempête Alex ont dévasté les Alpes-Maritimes dans la nuit du 2 au 3  octobre.

Les communes les plus touchées se trouvent dans l’arrière-pays de Nice. Notamment dans les vallées de la Roya, dans la zone de Tende et dans la vallée de la Vésubie, enclavées dans des zones montagneuses du massif des Alpes.

Une brigade arrachée à ses fondations

C’est dans cette dernière vallée, à Saint-Martin-Vésubie, qu’une brigade a été arrachée à ses fondations et projetée dans le lit d’une rivière déchaînée. Les sept militaires et leurs familles avaient heureusement évacué auparavant le bâtiment. Craignant l’effondrement, ils avaient même placé à l’abri le matériel sensible. Privés de leur chef, qui restait introuvable, sans communications téléphoniques ni liaison radio, les gendarmes ont évacué les lieux en guidant à pied et dans la nuit une quarantaine de civils bloqués par le cataclysme. Après avoir mis les familles en sécurité dans les hauteurs, les militaires redescendent à la recherche des victimes.

Vers 22 h 30, la Vésubie, qui charrie des voitures, des arbres ou même des maisons, emporte la brigade sous leurs yeux.

Au petit matin, dans l’urgence, les gendarmes mettent en place des drop zone (DZ). Objectif ? Permettre aux hélicoptères de rétablir le lien avec le village coupé du monde. Puis, c’est le soulagement  : ils retrouvent vivant l’adjudant-chef Olivier Morale, commandant la brigade.

Soudain, la route s’effondre sous les pieds de l’adjudant-chef

Il peut alors raconter sa mésaventure. Alors qu’il se rendait à la mairie pour rejoindre le PC de crise, il marchait sur la route “quand elle s’est effondrée sans prévenir “, a-t-il expliqué à Nice-Matin. Les flots l’emportent alors. “Je suis tombé, j’ai réussi à m’accrocher comme j’ai pu. Et puis, j’ai enfin réussi à remonter. J’ai rencontré des gens un peu plus loin et j’ai pu dormir chez eux.

Tous n’ont pas eu cette chance. Un bilan provisoire, établi le 11 octobre, faisait état de cinq morts et de deux corps à identifier. En effet, la présence de corps exhumés des cimetières par les flots complique les opérations d’identification. Pour procéder à ce travail difficile mais indispensable, la Gendarmerie a dépêché des spécialistes de son Institut de recherche criminelle, venus avec leur laboratoire mobile.

Rétablir les réseaux après le passage de la tempête Alex

Au-delà des blouses blanches de l’Arme, ce sont quasiment toutes ses composantes, hélicoptères, plongeurs ou secouristes de PGHM, qui ont été mobilisés.

Lire aussi: Tempête Alex: le lourd tribut des gendarmes des Alpes-Maritimes

Les gendarmes spécialistes des télécommunications ont également été à pied d’œuvre. Ils ont rétabli, en une semaine, “l’ensemble des réseaux radio”, “des liaisons intranet dans les unités de Gendarmerie”, et ont permis de recréer “une brigade territoriale de circonstance sur la commune de Saint-Martin-Vésubie” et d’apporter “des services (Internet et téléphonie) aux militaires de la Gendarmerie et à leur famille sinistrés“.

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " :  articles inédits, veille sur la presse et infos pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.