mercredi 27 janvier 2021
Accueil / Articles abonnés / Philippe Cholous: passions croisées
Le colonel (ER) Philippe Cholous est désormais officier délégué pour les forces armées et de sécurité pour le comité international de la Croix-Rouge (Photo: DR).
Le colonel (ER) Philippe Cholous est désormais officier délégué pour les forces armées et de sécurité pour le comité international de la Croix-Rouge (Photo: DR).

Philippe Cholous: passions croisées

Le colonel Philippe Cholous est parti il y a deux ans. Mais sa voix compte toujours dans le maintien de l’ordre. Alors commandant en second du Groupement blindé de gendarmerie mobile (GBGM) de Satory, il réalise en 2018 qu’il est temps pour lui de quitter l’Arme. Il manque alors faute de perspectives.

“Je souhaitais rester en Gendarmerie jusqu’au dernier jour, confie-t-il. Plus jeune de la promotion Lieutenant Jules-Save, j’aimais l’idée de fermer la porte au nom de mes camarades, auxquels je reste très attaché. Passer une dernière fois devant le poste de garde du GBGM, trente-six ans après être passé devant celui du Prytanée, fut un moment difficile.

De la Marine au chaudron afghan

Ce scout breton issu d’une famille catholique traditionnelle du Grand Ouest était entré dans l’Arme par la voie du concours d’officiers de réserve. Il servait alors dans la Marine. Comme beaucoup, c’est le GIGN qui l’impressionne. Mais l’unité d’élite ne retiendra pas le jeune militaire qui se spécialisera finalement dans le maintien de l’ordre. “Le commandement du groupe des pelotons mobiles de Guyane (actuelle antenne GIGN) fut un accomplissement“, remarque-t-il. A Valenciennes, dans l’une de ses rares incursions hors de la mobile, il suit l’enquête sur les disparues de Mons, en Belgique. Un dossier toujours irrésolu. L’officier sera ensuite instructeur au Centre national d’entraînement des forces de Gendarmerie. A Saint-Astier, il aura en charge les formations internationales, l’élaboration des concepts et l’expérimentation des matériels de maintien de l’ordre.

Puis, fait rare dans la carrière d’un officier de Gendarmerie, ce pratiquant assidu des arts martiaux – judo, karaté  – sera envoyé pendant deux ans dans le chaudron afghan comme conseiller “ordre public”. “Une immersion dans les forces de contre-insurrection afghanes, aux côtés d’un homme d’exception, le général Zamaraï Païkan”, salue le colonel (ER) Philippe Cholous. De cette expérience inédite, ce théoricien féru de philosophie tirera un livre. Un second opus après De la philosophie essentielle du commandement militaire, intitulé Deux ans dans les pas de Zamaraï Païkan.

Délégué de la Croix-Rouge pour l’Afrique centrale et le Tchad

L’officier est désormais délégué pour les forces armées et de sécurité pour le Comité international de la Croix-Rouge pour l’Afrique centrale et le Tchad. Une reconversion qui sonne comme un retour aux sources : sa mère était très engagée dans l’action humanitaire locale.

Lire aussi: Nouveau schéma national du maintien de l’ordre. Des avancées, mais aussi une erreur de fond et un danger pour la mobile (tribune de Philippe Cholous)

Depuis le continent noir, l’enfant de Ploërmel commentait, il y a quelques mois, l’évolution de la pandémie en Afrique centrale. Il saluait la lucidité et le courage des populations locales. Tout en suivant, via sa fille médecin, l’évolution inquiétante de l’épidémie en France. “Comme en témoigne l’actualité, notre pays se dirige vers des tensions et des troubles terribles, auxquels il faudra faire face et aux causes desquels il faudra apporter une réponse globale, remarque-t-il. La Gendarmerie jouera un rôle clef dans le redressement de notre patrie. Que les militaires de l’Arme ne doutent pas, ils forment une Gendarmerie ancrée dans le passé et tournée vers le futur.

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " :  articles inédits, veille sur la presse et infos pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.