mercredi 27 janvier 2021
Accueil / Articles abonnés / Maxime Dardailhon, la voix de la Gendarmerie sur le Tour
Le gendarme Maxime Dardailhon lors de la présentation de la caravane au Directeur général de la Gendarmerie, le 26 août (photo : Gendarmerie).
Le gendarme Maxime Dardailhon lors de la présentation de la caravane au Directeur général de la Gendarmerie, le 26 août (photo : Gendarmerie).

Maxime Dardailhon, la voix de la Gendarmerie sur le Tour

Pendant trois semaines, le gendarme Maxime Dardailhon, animateur de la caravane publicitaire de la Gendarmerie, a sillonné les routes du Tour de France.

Au quotidien, Maxime Dardailhon est un gendarme comme les autres. A ceci près qu’il fait partie d’un Peloton de surveillance et d’intervention (Psig-Sabre), une unité intermédiaire d’intervention, mieux équipée et mieux préparée pour intervenir les premiers en attendant l’arrivée d’unités spécialisées.

Mais, en cette fin d’été, changement total de contexte. Il s’est éloigné quelques semaines de son unité basée à Dijon pour parcourir les routes de Métropole. Pas pour un road trip entre amis, mais au sein de la caravane publicitaire du Tour de France.

Au côté de neuf autres gendarmes, dont deux logisticiens, le militaire de 29 ans a participé activement à la 107e  édition de la Grande Boucle.

Et à une place de choix, puisqu’il a été sélectionné pour être l’animateur de la caravane de la Gendarmerie. Pendant trois semaines, sa voix a résonné sur l’intégralité des étapes.

Un accueil formidable

“Ne traversez pas lors du passage des véhicules ou des coureurs », « Portez le masque et respectez les gestes barrières”... Sur plusieurs centaines de kilomètres par jour, à une allure variant de 30 à 50 km/h, Maxime Dardailhon délivre des messages de prévention et de sécurité, tout en assurant le show aux rythmes de la musique.

“Nous avions à disposition une quarantaine de titres, mais quand on programmait le groupe Magic System, les gens se mettaient à danser sur le bord des routes.” Et la magie opère. “Dans chaque ville et chaque village traversé, nous avons reçu un accueil formidable“, souligne le gendarme.

Cette interaction avec le public reste l’un des meilleurs souvenirs de cette expérience, qu’il qualifie de “magique et inoubliable”. “C’est très différent des contacts que l’on peut avoir au quotidien. Avec ce volet préventif et festif, on se rend compte que beaucoup de personnes apprécient la Gendarmerie.

Une arrivée en grande pompe sur les Champs-Elysées

Une édition particulière sous tous ses angles. Tout d’abord par sa date. Crise sanitaire oblige, le Tour, traditionnellement programmé en juillet, a été contraint de repousser son départ en septembre, en pleine rentrée scolaire. Conséquence, une crainte majeure pour cette édition inédite : l’absence de public. Ça n’a finalement pas été le cas. Le gendarme garde en tête plusieurs étapes où la présence du public était importante, dont celle reliant l’île d’Oléron à l’île de Ré, et l’arrivée à Paris.

Lire aussi: Avec le confinement, la formation en ligne gagne le terrain sportif

Le 21 septembre, après une arrivée en grande pompe sur les Champs-Elysées, la veille, l’équipe de la caravane de la Gendarmerie était de retour à la Direction générale, à Issy-les-Moulineaux, pour faire le bilan de cette édition et remettre les véhicules en état avant leur restitution au partenaire automobile.

Après un dernier clin d’œil sur les réseaux sociaux de l’Arme, Maxime et ses camarades ont repris le chemin de leurs unités respectives. Au programme, quelques jours de récupération bien mérités. L’occasion aussi pour le Dijonnais de reposer ses cordes vocales, très sollicitées ces dernières semaines. Il n’exclut toutefois pas de retenter l’expérience, et postulera d’ailleurs à nouveau dès l’an prochain.

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " :  articles inédits, veille sur la presse et infos pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.