vendredi 22 janvier 2021
Accueil / A la Une / Landes : un gendarme blessé par balle par un homme qui lui avait pris son arme
Le gendarme, blessé par balle, s'est fait dérober son arme de service au moment de l'interpellation. (Crédit-photo D.C : L'Essor)
Le gendarme, blessé par balle, s'est fait dérober son arme de service au moment de l'interpellation. (Crédit-photo D.C : L'Essor)

Landes : un gendarme blessé par balle par un homme qui lui avait pris son arme

Un gendarme a été blessé par balle mercredi, lors d’un contrôle dans les Landes, par un individu qui a réussi à lui dérober son arme avant de lui tirer dans la jambe.

Le pronostic vital du militaire, âgé de 24 ans, n’est pas engagé. Hospitalisé à Arcachon, le gendarme PSIG de Parentis-en-Born, a subi une opération chirurgicale dans la soirée selon les informations de France Bleu. Le suspect a été placé en garde à vue pour “tentative d’homicide“, confirme le parquet de Mont-de-Marsan. Toujours selon France Bleu, il souffrirait de schizophrénie. La veille, il s’était échappé de l’hôpital de La Teste.

La maman du suspect guide les gendarmes

Mercredi midi, lors d’un contrôle routier à Sanguinet, dans les Landes, les militaires lui auraient tout d’abord demandé de stopper son véhicule. Le suspect a d’abord refusé d’obtempérer puis a pris la fuite. En contact téléphonique avec son fils, la maman du suspect aide ensuite les gendarmes à retrouver sa trace. Ils se rendent alors dans une station-service entre La Teste et Biscarrosse, puis dans un supermarché à Sanguinet. Ils retrouvent sur le parking le scooteur volé avec lequel l’homme se déplaçait. Sa maman dit également aux gendarmes que son fils détient probablement une arme blanche.

Lire aussi : La Réunion: un gendarme blessé après avoir été traîné par un véhicule volé

Enquête judiciaire ouverte

Les militaires attendent alors que l’homme sorte du supermarché pour l’interpeller. En sortant, le suspect aperçoit les gendarmes et fuit vers un petit marécage à proximité. Mais il est vite rattrapé. Durant son interpellation, il parvient toutefois à se saisir de l’arme d’un des gendarmes puis lui tire dans la jambe droite. L’homme a été placé en garde à vue. Une enquête judiciaire a été ouverte. Les investigations sont conjointement pilotées par la brigade de recherches de la gendarmerie de Parentis-en-Born et par la section de recherches de Pau. Un expert devra bientôt se positionner pour dire si le suspect souffrait d’une altération du discernement au moment des faits.

Franck Seguin

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " :  articles inédits, veille sur la presse et infos pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.