mercredi 21 août 2019
Accueil / A la une / Vaucluse : un gendarme adjoint accusé de viol par une collègue obtient un non lieu et veut laver son honneur
Palais de justice de Nice (Photo d'illustration S.D L'Essor).
Palais de justice de Nice (Photo d'illustration S.D L'Essor).

Vaucluse : un gendarme adjoint accusé de viol par une collègue obtient un non lieu et veut laver son honneur

Une bien sordide affaire de viol présumé entre gendarmes adjoints volontaires de la brigade d’Apt (Vaucluse)  vient de se solder par un non lieu délivré par un juge d’instruction annonce Vaucluse Matin. 

Les faits remontent à novembre 2015 et se sont produits l’issue d’une soirée “Beaujolais” dans le bâtiment réservé aux GAV de la brigade d’Apt.

Contacté par l’Essor, l’avocat du gendarme adjoint volontaire, M° Philippe Kaboré, confirme ce non lieu définitif puisque ni le parquet ni l’accusatrice n’ont interjeté appel. Il annonce même la volonté de son client qui veut rester dans la Gendarmerie et passer le concours de sous-officier d’attaquer en dénonciation calomnieuse pour “laver son honneur.”

“Il n’ a pas varié de déclaration depuis le début, et ce n’est pas un non lieu faute d’éléments, c’est un rapport sexuel consenti entre deux adultes et mon client a beaucoup souffert de ces accusations, il n’a pas bénéficié de la protection fonctionnelle, a été sanctionné en interne, privé de son arme” déclare l’avocat qui précise que son client, muté depuis les faits dans un autre département, attend la décision de la Gendarmerie quant à son avenir dans l’Arme.

L’accusatrice a bénéficié d’une protection fonctionnelle, a elle aussi été mutée et a pu passer le concours” dit encore l’avocat en estimant que son client doit pouvoir lui aussi poursuivre sa carrière dans la Gendarmerie.

Lire aussi sur L’Essor : Vaucluse : le gendarme soupçonné de viol sur une collègue mis en examen

D.C

 

A voir également

Illustration (Photo : DC/L'Essor).

Haute-Garonne : alerte à l'”arnaque à l’Irlandaise” sur les aires d’autoroute

La gendarmerie de Haute-Garonne lance sur son compte Facebook un appel à la vigilance sur la recrudescence des "arnaques à l'irlandaise", ces vols par ruse ou par fausse qualité qui se multiplient sur les airs d'autoroute du département.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *