mardi 19 novembre 2019
Accueil / A la une / Une quatrième étoile pour les généraux de Oliveira et Cormier
Les nouveaux généraux de 2018 sont connus (Photo/MG/L'Essor).,

Une quatrième étoile pour les généraux de Oliveira et Cormier

Les généraux de division Pierre-Yves Cormier, et Armando de Oliveira ont été élevés aux rang et appellation de généraux de corps d’armée, à compter du 1er août 2019. Le général Pierre-Yves Cormier, dirige le commandement spécialisé pour la sécurité nucléaire (Cossen). Le général Armando de Oliveira est directeur des personnels militaires de la Gendarmerie nationale (DPMGN).

Les deux généraux maintenus dans leurs fonctions

Tous deux sont maintenus dans leurs fonctions précise le communiqué du conseil des ministres de ce jour. Agé de 57 ans, le général Armando de Oliveira est le numéro 4 de l’Arme. Cet ancien gendarme avait été major au concours d’officier.

Lire aussi sur L’Essor: Le général de Oliveira nommé directeur des personnels militaires de la Gendarmerie

Le général Armando de Oliveira (Photo Sirpag)

Le général de Oliveira a notamment commandé l’escadron de Blois (Loir-et-Cher) et celui de Châtellerault (Vienne). Puis la compagnie de Rodez dans l’Aveyron et le groupement des Yvelines. Il a aussi été sous-directeur adjoint aux ressources humaines et adjoint au chef du cabinet militaire du Premier ministre.

Le général Pierre-Yves Cormier en 2011 à Satory lors de la cérémonie de départ du GIGN du général Denis Favier. Crédit : M. GUYOT/ESSOR
Le général Pierre-Yves Cormier en 2011 à Satory lors de la cérémonie de départ du GIGN du général Denis Favier. Crédit : M. GUYOT/ESSOR

Commandant-adjoint de la région Picardie, et du groupement de la Somme, il a ensuite été conseiller du ministre de l’intérieur. Il a été ensuite adjoint au major général pendant quelques mois.

Lire aussi sur L’EssorAprès un an d’activité, le premier bilan du commandement spécial pour la sécurité nucléaire

Le général Cormier, 59 ans, est le premier chef du Cossen, une structure civile créée en 2017 dont il a été le préfigurateur en 2015. Il a notamment commandé le groupement du Val d’Oise, le GSIGN, la région Centre Val de Loire et a coordonné les forces d’intervention. Saint-Cyrien, passé par le Centre des hautes études militaires, (CHEM), il est auditeur de l’Ihedn et de l’Inhesj.

D.C

A voir également

Ce sous-officier fait main basse sur un lave-linge, il écope d’un blâme du ministre

Ce sous-officier affecté à la musique de la gendarmerie mobile a écopé d’un blâme du ministre pour avoir volé le lave-linge d’un camarade.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *