dimanche 27 septembre 2020
Accueil / A la Une / Une nouvelle version d’Osmand pour mieux orienter les patrouilles des gendarmes
La tablette numérique Neogend (crédit photo: GT / L'Essor).

Une nouvelle version d’Osmand pour mieux orienter les patrouilles des gendarmes

Une nouvelle version de l’application Osmand débarque sur les smartphones des gendarmes.

La nouvelle version de l’application doit permettre de mieux orienter les patrouilles des gendarmes. C’est le STSI2, le service des technologies et des systèmes d’information de la sécurité intérieure, qui a planché sur cette innovation.  Les gendarmes ont d’abord testé l’innovation dans les Alpes-Maritimes, l’Aude, la Nièvre et le Rhône.

Son déploiement a ensuite été accéléré par le confinement. D’après Le Journal du Centre, qui a révélé son déploiement national, la nouvelle version de l’application devait être généralisée le 6 mai sur tout le territoire. Sa nouveauté? Elle réunit selon le quotidien régional trois bases de données sur une seule carte. Tout d’abord, les personnes qui ont signalé leur départ en vacances. Mais aussi les seniors qui ont demandé à être suivis par les gendarmes. Et enfin des entreprises et des commerces déjà recensés.

Lire aussi: La course au successeur du Sony Xperia X, le smartphone des gendarmes, est lancée

Remontée d’améliorations pour Osmand

Concrètement, des icônes signalent sur l’application si une patrouille est passée dans la journée. Le code couleur différencie les visites effectuées dans la journée, les 48h, les 72h, les 96h ou encore auparavant. Ce qui permet en un seul coup d’œil aux gendarmes de cibler des lieux ou des personnes passés sous le radar.

Les militaires de la Nièvre, rapporte le quotidien régional, ont apprécié l’orientation des patrouilles. “On a aussi fait remonter quelques améliorations techniques, comme pouvoir modifier les fiches sur le terrain, directement sur notre smartphone, ce qui n’est pas possible aujourd’hui”, indique au Journal du Centre le lieutenant-colonel Hervé Tournoux, l’adjoint du commandant le groupement de Gendarmerie de la Nièvre.

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *