samedi 24 octobre 2020
Accueil / A la Une / Une ancienne gendarme adjointe sauve son voisin d’un incendie dans le Gard
L'ancienne gendarme adjoint n'a pas hésité à entrer dans l'appartement en feu pour secourir son voisin septuagénaire. (Photo d'illustration - IF/Pixabay)
L'ancienne gendarme adjoint n'a pas hésité à entrer dans l'appartement en feu pour secourir son voisin septuagénaire. (Photo d'illustration - IF/Pixabay)

Une ancienne gendarme adjointe sauve son voisin d’un incendie dans le Gard

Plus de peur que de mal ce mercredi 13 mai 2020 à Roquemaure, dans le Gard. Une ancienne gendarme adjointe a sauvé un de ses voisins, bloqué dans son appartement après un début d’incendie. Contactée par L’Essor, elle raconte.

Il est environ 18h15 ce mercredi, quand Chloé Angué sent une odeur de brulé. Ses fenêtres sont ouvertes. Elle se penche donc à l’une d’elle et constate qu’une épaisse fumée noire s’échappe d’un appartement du rez-de-chaussée. Immédiatement, elle attrape son téléphone et ses clés. Tout en appelant les pompiers, elle descend à la recherche de l’origine de ces fumées. “Je suis arrivée il y a peu de temps dans la résidence, confie Chloé. J’ai donc cherché un peu d’où ça pouvait venir.”

Lire aussi: Deux gendarmes mobiles sauvent une fillette dans la Somme

Elle finie par trouver une porte d’où semble venir la fumée. “J’ai tapé à plusieurs reprise à la porte en demandant s’il y avait quelqu’un.” La réponse ne s’est pas faite attendre. “J’ai entendu une voix d’homme qui disait ‘aidez-moi’. Alors j’ai ouvert la porte qui n’était pas verrouillée.” Lorsqu’elle entre, elle fait face à une épaisse fumée. “On y voyait rien à 30 centimètres. J’apercevais à peine le sol!” Elle appelle alors l’homme qui demandait de l’aide. “Je lui ai demandé s’il était couché ou toujours debout.” Ne connaissant pas la disposition des pièces, elle continue à lui parler pour essayer de le localiser. “Tout d’un coup, il y a eu un gros mouvement de flamme et j’ai repéré mon voisin qui se tenait debout avec son déambulateur au milieu de l’appartement.” Sans attendre, elle le rejoint alors pour l’aider à quitter la pièce.

Un sauvetage guidé par l’instinct de l’ancienne gendarme adjointe

Quelques minutes après qu’ils aient réussi à sortir, les sapeurs-pompiers arrivent. Coup de chance, leur caserne se trouve à quelques centaines de mètres de là. Ils ont donc pu arriver rapidement. Chloé et le septuagénaire sont ainsi pris en charge et évacués vers l’hôpital d’Avignon. Elle en ressortira quatre heures plus tard, après une prise de sang. Son voisin, qui avait été davantage exposé aux fumées, y est resté un peu plus longtemps avant de ressortir lui aussi.

Chloé Angué, ancienne gendarme adjointe volontaire dans les Bouches-du-Rhône (Archives personnelles - DR).
Chloé Angué, ancienne gendarme adjointe volontaire dans les Bouches-du-Rhône (Archives personnelles – DR).

La jeune femme, qui vient tout juste de fêter ses 21 ans, était il y a encore trois mois gendarme adjointe volontaire. À l’issue de sa formation à Fontainebleau, elle avait rejoint la brigade des Saintes-Maries-de-la-Mer, dans les Bouches-du-Rhône. “Comme je l’ai appris dans la Gendarmerie, je ne me suis pas posé de questions, analyse-t-elle. C’est de l’instinct. Il fallait agir!”

Après avoir quitté l’Institution en février dernier, Chloé Angué effectue des “petits boulots à droite à gauche”. Elle attend de recevoir sa carte d’agent de sécurité, milieu dans lequel elle recherche aujourd’hui un emploi. Titulaire d’un baccalauréat sanitaire et social, elle envisage également de reprendre le chemin de l’école. Résolument altruiste, elle n’exclut pas d’y suivre un cursus pour devenir assistante sociale.

Grâce à l’action de Chloé et l’arrivée rapide des pompiers, seul des dégâts au sein de l’appartement sont à déplorer. Le feu, d’origine accidentelle, n’a pas eu le temps de se propager aux autres logements. L’homme sera relogé par la mairie.

Loïc Picard

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " : des articles inédits, une veille sur la presse et des informations pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.