mardi 1 décembre 2020
Accueil / A la Une / Un tentaculaire réseau de faux billets demantelé à Nice par les gendarmes
Impressionnant! Photo Gendarmerie

Un tentaculaire réseau de faux billets demantelé à Nice par les gendarmes

Gendarmes mobiles e,n intervention à Nice pour une affaire de faux billets Photo Gendarmerie

La compagnie de Gendarmerie de Nice a mis un terme à un très gros trafic de faux billets inondant  la ville de Nice et ses environs . Le préjudice s’élève à plusieurs millions d’euros.

Agissant sur commission rogatoire d’un magistrat niçois, la brigade des recherches de Nice a pu identifieraAprès des mois d’une enquête minutieuse toute une filière organisée depuis quelques années.

Tout commence en avril 2017. Les militaires découvrent qu’un groupe d’individus écoule à Nice des faux billets provenant d’Italie  À chaque voyage, les trafiquants ramènent pas moins de 100.000 euros qu’ils dépensent dans le département en achetant des biens sur internet, dans des commerces ou en alimentant les réseaux de prostitution. Cette fausse monnaie était à la source d’une économie souterraine protéiforme centrée sur la ville de Nice.

Les surveillances permettent d’identifier la tête du réseau qui est interpellée en avril dernier. Lors des perquisitions, pas moins de 77.800 euros de fausses coupures sont découverts et permettent de mettre à jour le reste de la filière.

Au cours d’une seconde opération conduite ces mercredi et jeudi et mobilisant  plus de cent militaires, vingt-deux 22 interpellations ont été pratiquées sur plusieurs quartiers sensibles de l’est de Nice.

Les enquêteurs de la Gendarmerie ont ainsi mis la main sur des centaines de milliers d’euros supplémentaires, une mitraillette  “Sten” et une carabine « 22 long rifle » accompagnés de plusieurs centaines de munitions. Des grenades fumigènes ainsi que des stupéfiants en quantité significative sont également découverts.
Au total ce sont 8 personnes qui sont incarcérées et 3 laissées libres sous contrôle judiciaire.

Pour cette phase, deux pelotons d’interventions de la gendarmerie mobile (Hyères et Saint Gaudens), 5 pelotons de surveillance et d’intervention (Nice, Cannes, Grasse, Menton, Gendarmerie des transports aériens de Nice) et 3 équipes cynophiles (Gilette et Cuers) ont été nécessaires pour procéder en sécurité aux interpellations et perquisitions.

En tout ce sont plus de 130 militaires qui ont agi simultanément dans les Alpes Maritimes et le Var.

 

Crowdfunding campaign banner

Un commentaire

  1. Luiz G

    Je apprécié un jour que j’était a une vélocité inadequate un gendarme a me fait stopper et a me demander le suivante: »vous voulez que je vous calme en peu »?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " :  articles inédits, veille sur la presse et infos pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.