lundi 24 février 2020
Accueil / A la une / Un millier de gendarmes distingués par la dernière promotion de la médaille de la sécurité intérieure
Sous-officiers de la Gendarmerie dans la cour d'honneur des invalides (M.GUYOT/ESSOR)
Sous-officiers de la Gendarmerie dans la cour d'honneur des invalides (M.GUYOT/ESSOR)

Un millier de gendarmes distingués par la dernière promotion de la médaille de la sécurité intérieure

Un millier de gendarmes figurent dans la dernière promotion de la médaille de la sécurité intérieure. Plus précisément, 26 militaires le sont à l’échelon or, 45 à l’échelon argent et quelque 900 à l’échelon bronze.

Médaille de la Sécurité intérieure (Photo d'illustration SD/L'Essor).
Médaille de la sécurité intérieure (crédit photo : SD/L’Essor).

Créée en 2012, cette décoration peut être décernée à tous les personnels civils et militaires du ministère de l’Intérieur, aux policiers municipaux ou aux simples citoyens méritants. En 2019, il y a eu ainsi au total 18.000 hommes et femmes distinguées.

Le détail des échelons

Parmi les 26 récipiendaires à l’échelon or de la médaille de sécurité intérieure, on relève les noms de deux femmes. Il s’agit de Manon Cadieu, brigadière et de Solenn Yvon, gendarme. Figurent également dans la liste, le patron des gendarmes le général d’armée Rodriguez et le DRH des gendarmes le général de corps d’armée Armando de Oliveira. Une décoration accordée rituellement après la prise des postes des plus haut gradés de l’Arme.

A l’échelon d’argent (45 gendarmes), il y a sept femmes, dont la gendarme Marine Forroux de l’escadron de gendarmerie mobile 25/7 de Saint-Etienne-de-Remiremont (Vosges). Celle-ci a reçu sa médaille le 9 janvier dans la cour d’honneur des Invalides.

Lire aussi: Castaner demande une “lutte encore plus résolue” contre les violences conjugales

Enfin, il y a quelque 900 gendarmes à l’échelon bronze. Là aussi deux des femmes distinguées ont été décorées le 9 janvier aux Invalides. Il s’agit de la gendarme Florine Arnoux de la Garde républicaine et de l’adjudante Anne-Charlotte Dagiral, pilote d’hélicoptère.
Ces trois femmes ont participé aux opérations de maintien de l’ordre en 2019 lors des différents épisodes des manifestations de Gilets jaunes.

PMG

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *