samedi 24 octobre 2020
Accueil / A la Une / Un marin succède à un marin à l’Elysée
Les gardes républicains dans la cour du palais de l'Elysée. (MG/L'Essor)
Les gardes républicains dans la cour du palais de l'Elysée. (MG/L'Essor)

Un marin succède à un marin à l’Elysée

Un marin succèdera à un marin le 1er août comme chef de l’état-major particulier (CEMP) du président de la République à l’Elysée. L’amiral Bernard Rogel, 64 ans, occupait ce poste ce poste stratégique depuis quatre ans. Le vice-amiral d’escadre (VAE) Jean-Philippe Rolland, 56 ans, prendra donc sa suite dans quatre semaines rue de l’Elysée. Un arrêté d’Emmanuel Macron publié ce dimanche au Journal officiel officialise cette décision prise ces tout derniers jours.

Le vice-amiral d’escadre (VAE) Jean-Philippe Rolland deviendra le nouveau chef d'état-major particulier du président de la République dès le 1er août 2020. (Photo:  Marine nationale)
Le vice-amiral d’escadre (VAE) Jean-Philippe Rolland deviendra le nouveau chef d’état-major particulier du président de la République dès le 1er août 2020. (Photo: Marine nationale)

Ancien commandant du Charles de Gaulle

L’amiral Rolland, d’une famille de marins, commande depuis 2017 la Force d’action navale (FAN), qui regroupe la centaine des bâtiments de surface de la Marine nationale. Il a également commandé le porte-avions Charles de Gaulle.

Lire aussi la biographie complète de l’amiral Rolland

Il remplace l’amiral Bernard Rogel, un ancien sous-marinier, CEMP depuis juillet 2016, date de sa nomination sous la présidence de François Hollande. Atteint par la limite d’âge, il avait été prolongé à trois reprises à ce poste.

Lire aussi: Nouvelle prolongation de l’amiral Rogel à son poste de l’Élysée

Le général de Gaulle a créé en 1959 le poste de chef de l’état-major particulier du président de la République. Le CEMP devient le conseiller militaire du chef de l’État et fait la liaison avec le ministère des Armées et l’état-major des armées. Le président reste le chef des armées et le chef d’état-major des armées, le chef opérationnel des armées. Le CEMP accompagne le président dans tous ses déplacements, en France comme à l’étranger. Le CEMP assure par ailleurs la permanence opérationnelle de la dissuasion nucléaire. Il participe également à tous les conseils de défense et de sécurité. Y compris actuellement ceux consacrés à la crise sanitaire. Depuis janvier 1959, 23 officiers généraux ont occupé ce poste: 14 de l’armée de Terre, 6 de la Marine et 3 de l’armée de l’Air. C’est le général d’armée Benoît Puga (armée de terre) qui a été CEMP le plus longtemps (six ans).

PMG

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " : des articles inédits, une veille sur la presse et des informations pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.