vendredi 13 décembre 2019
Accueil / A la une / Un laboratoire d’Ice, la drogue qui ravage la Polynésie, démantelé par les gendarmes de Tahiti (Vidéos)

Un laboratoire d’Ice, la drogue qui ravage la Polynésie, démantelé par les gendarmes de Tahiti (Vidéos)

C’est une drogue qui fait des ravages en Polynésie et qui se présente sous la forme de cristaux à fumer. Un laboratoire de fabrication d’ice, surnom de la méthamphétamine, une drogue de synthèse particulièrement dure et addictive, a été démantelé dernièrement par la Gendarmerie à Tahiti au terme de quatre mois d’enquête. Sept personnes ont été interpellées,  relate Polynésie première.

Un couple de trentenaires, a été mis en examen pour “fabrication et vente de stupéfiants et association de malfaiteurs” et a été écroué, précise La Dépêche de Tahiti. Selon les premiers éléments de l’enquête conduite par la brigade de recherches de Faa’a , le laboratoire a produit entre 6 et 9 grammes  d’ice par semaine depuis juillet.

Une drogue surnommée “Pas dormir”

Le couple, surpris en flagrant délit de fabrication par les gendarmes, avait installé son laboratoire dans la cuisine d’une maison vide sur la commune de Tautira. Vendue en moyenne au gramme  140.000 francs pacifique (1.200 euros), et jusqu’à 200.000 francs (1.700 euros), cette drogue surnommée “Pas dormir” est perçue comme festive par la jeunesse. C’est pourtant “la mort sociale et une santé dévastée“, a souligné dans les médias le colonel Frédéric Boudier, commandant de la Gendarmerie en Polynésie française.

A voir également

Passage en revue des troupes par le général de brigade Christophe Boyer, commandant l'Ecole des officiers de la Gendarmerie de Melun, ce vendredi 15 février lors de la cérémonie en hommage aux gendarmes décédés en 2018 (Ph: M.GUYOT/ESSOR)

Qui sont les officiers prometteurs du tableau d’avancement 2019?

Publié il y a quelques jours, le très attendu tableau d’avancement des officiers de la Gendarmerie 2019 révèle les jeunes pousses prometteuses de l’Arme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *