mardi 20 octobre 2020
Accueil / A la Une / Un hacker star renforce la réserve toulousaine de la Gendarmerie
Baptiste Robert, alias Elliot Alderson (Crédit photo: GT/ L'Essor).

Un hacker star renforce la réserve toulousaine de la Gendarmerie

C’est une recrue de poids: les gendarmes d’Occitanie viennent de faire un joli coup en recrutant dans la réserve citoyenne Baptiste Robert, un des hackers les plus en vue en France.

Son arrivée dans la réserve aurait dû être finalisée un peu plus tôt. Mais, la faute au Covid, elle vient tout juste d’être bouclée. Baptiste Robert, plus connu par ses 225.000 followers sur twitter sous le pseudo Elliot Alderson, un clin d’oeil à la série télévisée “Mr Robot”, est la nouvelle recrue de choc du lieutenant-colonel Laurent Leberon, en charge de la sécurité économique pour la région Occitanie.

Cette nouvelle intégration dans la réserve “va me permettre d’avoir un statut officiel pour pouvoir communiquer, sensibiliser sur la sécurité informatique”, se réjouit Baptiste Robert. L’Essor a rencontré mercredi cet ingénieur de 31 ans basé à Toulouse. Pull bleu clair sur les épaules – pas encore le bleu Gendarmerie, mais presque – , il était présent aux Assises de la sécurité de Monaco, un rendez-vous des professionnels du secteur. Un exemple des actions de prévention envisagées avec l’Arme avant la crise sanitaire, approuvée par les autorités? Laisser traîner à la sortie d’une station de métro des clés usb. Une manière de sensibiliser aux risques les passants qui auraient eu la mauvaise idée de les utiliser. Soit la porte ouverte à un éventuel maliciel déjà installé sur ces clés.

Hacker connu du grand public

Le hacker s’est fait connaître par le grand public en sensibilisant sur les vulnérabilités informatiques. Sa première découverte? La porte dérobée des smartphone OnePlus, une menace pour la sécurité des utilisateurs. Une découverte suivie de recherches sur le système d’identité utilisé en Inde ou la messagerie de l’Etat Tchap. “J’aime bien jouer avec les projets gouvernementaux, précise ce hacker citoyen. Mon but est de trouver des failles de sécurité pour les signaler à la bonne personne en charge du projet.”

Avant la finalisation de son engagement avec la Gendarmerie, Baptiste Robert a déjà donné un bon coup de main aux gendarmes toulousains. C’était au printemps durant la crise sanitaire. “Je connais quelques gendarmes, il y a une très bonne équipe cyber à Toulouse, notamment sur le traçage des bitcoins”, une cryptomonnaie numérique, salue-t-il. Je leur ai signalé des arnaques à la vente de masques de protection. Ce phénomène m’a vraiment saoulé: c’est très facile de monter en quelques minutes son site de vente en ligne”.

Lire aussi: Covid-19: Pris par la patrouille numérique pour avoir vendu des masques FFP3

Pour des résultats désastreux pour certaines victimes. Comme cette secrétaire de direction en période d’essai sommée par son entreprise de remettre la main sur 300 euros. Elle s’était fait avoir par un faux site de vente de masques. Le signalement du hacker aura permis d’initier une procédure des gendarmes. Et peut-être demain, grâce à la sensibilisation d’un député, d’améliorer la prévention face à ce phénomène.

GT.

Un réserviste de la Gendarmerie rejoint l’Anssi

Autre prise de poste à signaler dans la sécurité informatique, celle du réserviste opérationnel Kevin Heydon. L’ancien directeur sécurité de l’information du groupe de cosmétiques L’Occitane, capitaine dans la réserve des Alpes-de-Haute-Provence, vient de devenir le nouveau délégué à la sécurité numérique de l’Anssi, le cyberpompier de l’Etat, pour la Provence-Alpes-Côte-d’Azur et la Corse.

Lire aussi: Un réserviste de la gendarmerie primé dans la sécurité informatique

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " : des articles inédits, une veille sur la presse et des informations pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.