lundi 10 août 2020
Accueil / A la Une / Un gendarme du Gard se suicide
Essor- illustration deuil
La gendarmerie est de nouveau en deuil après ce décès (Photo d'illustration)

Un gendarme du Gard se suicide

L’Arme a été endeuillée par un nouveau suicide ce mardi. Un gradé de la compagnie de Nîmes (Gard) s’est donné la mort à son domicile.

Le corps du militaire a été découvert tôt dans son appartement de service précise le site E-Metropolitain qui révèle l’information.

Le gendarme s’est suicidé avec son arme de service, confirme la direction générale de la Gendarmerie.

8ème suicide de l’année

Selon nos informations, le militaire a laissé plusieurs écrits.

Une enquête a été confiée par le procureur de la République de Nîmes aux gendarmes de la section de recherches de Nîmes.

Adjudant-chef, il était adjoint au commandant du Peloton de surveillance et d’intervention de la Gendarmerie de Nîmes. (Psig). Agé de 46 ans, il était marié et père de deux enfants.

Cet acte désespéré est le 8ème de l’année dans l’Arme.

L’Essor adresse ses condoléances attristées à sa famille et à ses camarades.

Lire aussi sur L’Essor: Un gendarme d’Ille-et-Vilaine se suicide

Crowdfunding campaign banner

3 Commentaires

  1. Marchal

    J adresse mes condoléances les plus sincères, à sa famille, le PSIG, à tous ces amis, tous ceux qui l aimaient.Ainsi qu’ a toute la Gendarmerie
    Patricia Marchal

    • Brochen

      Pourquoi ces suicides raison de service problèmes privés ? Il est temps de poser les bonnes questions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *