vendredi 22 novembre 2019
Accueil / A la une / Un gendarme des Alpes-Maritimes met fin à ses jours
Photo d'illustration (Ph: M.GUYOT/ESSOR)
Photo d'illustration (Ph: M.GUYOT/ESSOR)

Un gendarme des Alpes-Maritimes met fin à ses jours

Un nouveau suicide endeuille l’Arme. Un gendarme de la brigade de proximité de Saint-Vallier-de-Thiey (Alpes-Maritimes) s’est donné la mort samedi dernier.

Selon nos informations, cet adjudant-chef de 53 ans, marié et père de quatre enfants s’est suicidé avec une arme à feu dans sa voiture. Ce sont ses camarades qui l’ont trouvé. Il commandait l’unité de Saint-Vallier-de-Thiey, brigade “fille” de la communauté de brigades de Peymeinade depuis 2014.

Lire aussi sur L’EssorUn gendarme mobile se donne la mort à Sathonay-Camp

Enquête ouverte

Une enquête a été ouverte par le parquet de Grasse et confiée au groupement des Alpes-Maritimes. Selon notre décompte, il s’agit du 14e suicide d’un gendarme en 2019. En 2018, 33 militaires de la Gendarmerie avaient mis fin à leurs jours.

A voir également

Le nouveau camion de commandement et de transmissions de la Gendarmerie mobile (Crédit photo: GT/L'Essor).

Gros plan sur trois innovations testées en ce moment par les gendarmes

Les gendarmes ont présenté quelques unes de leurs dernières innovations au salon Milipol, ouvert pour quatre jours à Paris depuis ce mardi 19 novembre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *