dimanche 27 septembre 2020
Accueil / A la Une / Un galet envoyé aux gendarmes “pour la bonne cause”
Le galet peint retrouvé par les gendarmes de Troarn à l'entrée de leur brigade. (Photo: Gendarmerie du Calvados)
Le galet peint retrouvé par les gendarmes de Troarn à l'entrée de leur brigade. (Photo: Gendarmerie du Calvados)

Un galet envoyé aux gendarmes “pour la bonne cause”

Les gendarmes de la brigade de Troarn (Calvados) ont découvert ce jeudi 18 juin 2020 un cadeau qui change de l’ordinaire. Un galet peint inspiré du mouvement “Love on the rocks” chargé de transmettre de la bonne humeur. L’Essor a retrouvé l’auteur de ce galet.

Et pour une fois, c’est un galet que les gendarmes ont apprécié recevoir. Ce jeudi matin, en ouvrant le portail de la brigade, un gendarme aperçoit une pierre un peu différente des autres. Le galet est en effet peint. On retrouve sur la partie haute deux gendarmes dessinés, accompagnés d’un grand “MERCI”. En dessous, un petit message explique la démarche.

Comme le prévoit la procédure, les militaires ont alors rendu compte de leur découverte à la hiérarchie. Quelques heures plus tard, la nouvelle était joyeusement annoncée sur la page Facebook du groupement du Calvados. Par cette voie, les gendarmes saluent et remercient à leur tour l’attention.

[UN PEU DE BONHEUR]Connaissez vous le concept "love on the rocks ?"Il s'agit d'un concept venant tout droit du…

Publiée par Gendarmerie du Calvados sur Jeudi 18 juin 2020

Un galet pour remercier les professions mobilisées face au coronavirus

L’auteur de cette œuvre sur pierre, “Pat”, est en réalité une auteure. Son nom: Patricia Duhard. Contactée par L’Essor, elle explique avoir en fait déposé le galet deux jours plus tôt. “C’était mardi soir, se souvient-elle. On rentrait des courses avec ma fille. J’avais le galet dans la voiture et on s’est arrêté en passant devant la Gendarmerie pour le déposer”. Et elle n’en est pas à son coup d’essai. “Je suis membre des groupes Love on the rocks France sur Facebook.”

Importée du Royaume-Uni en France en 2018, la tendance Love on the rocks a séduit de nombreuses personnes. Elle consiste à peindre une pierre et la cacher quelque part. Objectif: transmettre de l’amour et de la bonne humeur. La personne qui la trouve peut alors la conserver ou la cacher à son tour. “Certains de mes galets ont été trouvés en Europe, en Nouvelle-Calédonie, au Texas ou encore au Canada” s’émerveille Patricia. En Alsace, d’où est originaire Patricia, la communauté de ces “fabricants de bonheur” dépasse les 20.000 membres.

Cette démarche est aussi l’occasion pour elle de faire passer un message. “Plusieurs amis, notamment en Alsace, ont eu le coronavirus. Même si je n’ai pas été personnellement atteinte, j’ai été très touchée. Je voulais faire quelque chose pour remercier tous les corps de métiers qui se sont mobilisés pendant la crise.” C’est ainsi que depuis le déconfinement, Patricia dépose régulièrement des galets peints à l’attention d’infirmières, de caissières, de pompiers ou encore de pharmaciens. Ce mardi, c’était donc au tour des gendarmes de sa ville de recevoir un peu de bonne humeur.

Contente que les gendarmes aient trouvé son galet, la créatrice n’exclue pas de déposer de nouveaux trésors dans les brigades environnantes. Affaire à suivre donc pour les gendarmes de Normandie.

L.P.

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *