dimanche 21 juillet 2019
Accueil / A la une / Un élève gendarme de Dijon cité pour son action lors de l’attentat de Trèbes
L'élève gendarme Alexis Froment était maître de chien à Trèbes lors de l'attentat (Photo JF Cortot/L'Essor)

Un élève gendarme de Dijon cité pour son action lors de l’attentat de Trèbes

Un élève gendarme a été décoré lors du baptême de la 15ème promotion  “Adjudant Alain Nicolas” de l’école de Dijon. Il a reçu la médaille d’or de la défense nationale avec étoile de bronze. Gendarme adjoint, il est intervenu comme maître de chien lors de la prise d’otage de Trèbes. Il a décontaminé les lieux et la voiture du terroriste ayant assassiné le colonel Beltrame.

Lire aussi sur L’Essor: L’adjudant Alain Nicolas de l’AGIGN d’Orange, parrain de la 15 ème promotion de Dijon (Vidéo et diaporama)

Alexis Froment a été décoré par le général de division Armando de Oliveira.  La citation suivante a été lue:

Texte de la citation

Gendarme adjoint volontaire du groupe d’investigations cynophile de l’Aude, courageux, animé d’un sens élevé du devoir. Le 23 mars 2018, sur la commune de Trèbes (Aude), alors qu’une prise d’otages est réalisée dans un supermarché par un individu extrêmement dangereux, responsable de la mort de 4 personnes dont un militaire de la gendarmerie, est rapidement engagé sur les lieux en qualité de maître de chien spécialiste de la recherche de produits explosifs.

Dans un contexte particulièrement dégradé et instable, a brillamment effectué les actions de décontamination des lieux et du véhicule du terroriste avant d’apporter son concours aux enquêteurs de la sous-direction antiterroriste à l’occasion de la perquisition domiciliaire de l’entourage du criminel. A fait preuve en la circonstance d’une grande réactivité et d’une détermination exemplaire qui font honneur à la gendarmerie nationale.

A voir également

La futur caserne de gendarmerie d'Ennery doit être livrée au premier semestre 2020 (Photo : Pixabey).

Pose de la première pierre de la future gendarmerie d’Ennery

Le chantier a débuté début avril, mais la première pierre de la future gendarmerie d'Ennery (95) a été posée symboliquement ce 13 juillet. De nombreuses personnalités civiles et militaires avaient fait le déplacement sur ce vaste terrain sis dans la Zac des Begnennes, acheté en 2017 par la ville à la communauté de communes Rives de Moselle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *