L'Essor

Un drapeau pour le commandement du soutien opérationnel de la gendarmerie!

Le DGGN a remis le drapeau du COMSOPGN au général Gueriff (Photo Gendarmerie Nationale)

Deux ans après sa création en 2016 le commandement du soutien opérationnel de la gendarmerie nationale, installé au Blanc (Indre) a désormais son drapeau!

Lire aussi sur L’Essor : création du commandement du soutien opérationnel de la Gendarmerie 

Le jeudi 20 septembre, le général de division Olivier Guerif, commandant le Commandement du soutien opérationnel de la gendarmerie nationale (COMSOPGN), s’est vu remettre officiellement le drapeau du COMSOPGN, à Le Blanc (36) lors d’une cérémonie réhaussée par la musique de la Gendarmerie mobile.

C’est le général Richard Lizurey, DGGN, qui a remis en personne ce drapeau au général Olivier Guérif.

La remise de cet emblème, renforçant l’identité du COMSOPGN et le sentiment d’appartenance de ses personnels, a constitué un moment de cohésion hautement symbolique au regard des 19 centres et services qui le composent.

Au cours de cette cérémonie onze militaires ont été décorés. Dans l’ordre de la légion d’honneur, le colonel Jean-Marc Détré a été élevé au grade d’officier et le colonel Didier Forgues a été nommé au grade de chevalier. Trois médailles d’or de la défense nationale ont été décernées au major Thierry Garenaux, à l’adjudante-cheffe Anne Desnoyers et à l’adjudant Didier Nevou.

Par ailleurs, plusieurs militaires du COMSOPGN projetés dans les îles de Saint-Martin et Saint-Barthélémy, quelques jours après le passage de l’ouragan IRMA, le 6 septembre 2017, ont été décorés de la médaille de la sécurité intérieure échelon or : lieutenant Christophe Viard ; lieutenant Bertrand d’Acremont ; adjudante Sandrine Sac-Épée ; maréchal des logis-chef Bertrand Mariaud ; maréchaux des logis Guillaume Drieu et Fouad Ridjali. Une médaille de la sécurité intérieure échelon argent a été décernée à l’adjudant Didier Nevou.

Ces marques de reconnaissance montrent l’implication des unités du COMSOPGN et, notamment, du Service soutien à la projection opérationnelle (SSPO), dans le soutien apporté aux unités opérationnelles à l’occasion des grands événements, ouragan IRMA, évacuation des ZAD de Notre-Dame-des-Landes (44) et dernièrement de Kolbsheim (67).

L’UNPRG UD 36 était représentée par son président Pierre Chambrier  et par le président du secteur du BLANC Henri Le Flem.

Le COMSOPGN a remplacé l’Etablissement central de l’administration et du soutien de la gendarmerie du Blanc (ECASGN) et le Centre technique de la gendarmerie nationale de Rosny-sous-Bois (CTGN) . Cette nouvelle structure dont le siège est au Blanc dans l’Indre est constituée de dix-neuf centres et unités qui emploient 1.632 personnels civils et militaires dans les départements de l’Indre, des Yvelines, de Seine-Saint-Denis, de Seine-et-Marne, du Val-de-Marne, des Hauts-de-Seine, de Gironde, d’Ille-et-Vilaine et de Meurthe-et-Moselle. Le fonctionnement du COMSOPGN est articulé autour de quatre pôles : soutien ressources humaines-solde, soutien technique, soutien opérationnel, sécurité. Il est commandé par le général Olivier Guérif, en poste depuis 2014. Trois services extérieurs sont simplement hébergés sur le site du Blanc (archives de la gendarmerie, de la justice militaire et centre médical).