dimanche 17 février 2019
Accueil / A la une / Tulle : la promotion Valdemoro officiellement baptisée (vidéos)

Tulle : la promotion Valdemoro officiellement baptisée (vidéos)

La 19ème promotion de l’école des sous-officiers de la Gendarmerie de Tulle a été baptisée le mardi 17 juillet trois jours après avoir défilé sur les Champs Elysées.
Cette sortie était présidée par le général de Corps d’Armée Hervé Renaud, directeur des personnels militaires de la Gendarmerie, accompagné des généraux de corps d’armée Jean-Pierre Michel  commandant de la région Nouvelle Aquitaine, et Thibault Morterol commandant des écoles Gendarmerie, ainsi que du général de division François Bonavita.

L’école de la Guardia-Civile espagnol était représentée par le colonel Rafael Morales Morales et sept autres membres de cette formation. Le colonel Morales Morales a reçu la médaille de la défense nationale échelon argent et le capitaine Raoul Martinez Hazar la médaille de la défense nationale échelon bronze.

Cette compagnie a eu l’honneur de défiler le 14 juillet sur les Champs Elysée en compagnie des élèves de la Guardia Civile Espagnole de la même promotion.

Lire aussi sur L’EssorDéfilé du 14 juillet 2018 : les gendarmes intervenus pour Irma à l’honneur avec les promotions Beltrame et Valdemoro
Le major de la promotion s’est vu remettre de la part du président Jean Even la plaquette d’honneur de l’UNPRG et les dix premiers ont reçu des abonnements à  “L’Essor de la Gendarmerie Nationale” de la part du journal et de l’UNPRG.

Les 116 nouveaux gendarmes ont reçu leur affectation au niveau national.

La compagnie était composée de 120 élèves au départ, et au final de 116 :  28 personnels féminins et 88 masculins.
5 élèves sont des anciens militaires de l’armée de terre.

Répartition en sortie d’école :

Départementale : 66
Mobile : 44 (dont une spécialité montagne)
Garde républicaine : 6 (dont une spécialisé musique)

Le classement 

Cédric Pinteau  Major Promo

2- Johan Aubertot

3- Maxime Guillamon Maxime

4- Christopher Marquez

5- Clément Nauleau

6- Ophélia Guibaud

7- Anthony Pirron

8- Stephane Pinneli

9- Jordan Dunon

10- Alexandre Poudevigne

Le parrain: le gendarme prévôt Garcia, prisonnier à Dien-Bien-Phu, mort de faim et d’épuisement

Norbert Vincent Garcia est né le 20 mars 1928 à Perregaux dans l’ancienne Algérie  Française.

A l’adolescence, il quitte l’école pour devenir employé des chemins de fer. Il exercera cette activité pendant 3 ans. A 20 ans, il est appelé à servir dans le 15ème Régiment de Tirailleurs Sénégalais (RTS).

Le 6 juin 1951, il est admis dans le corps des élèves gendarmes et en janvier 1952,  il intègre la 10ème Légion TER de gendarmerie mobile.

Affecté en 1953 au sein des forces prévôtales des forces terrestres d’extrême Orient, il embarque le 21 mai à bord du Skaugum, bateau affrété pour le transport de troupes vers l’Indochine. Trois semaines plus tard, il débarque à Saïgon. 

Le 16 janvier 1954, il est affecté au poste prévôtal de Dien Bien Phu. Le 13 mars, début de la bataille, il s’engage en assurant le transport des blessés. En particulier le 17 mars, il se distingue dans une tentative d’évacuation de grands blessés par avion sanitaire. Par ailleurs, il reçoit pour mission d’organiser le ramassage des munitions et vivres parachutés.

Le 8 mai 1954, il est fait prisonnier à Dien Bien Phu. Il décède de faim et d’épuisement après 44 jours de captivité.

Son engagement est salué à travers une citation à l’ordre du corps d’Armée avec attribution de la croix de guerre des théâtres d’opérations extérieures avec étoile de vermeil. Il reçoit également la médaille commémorative d’Indochine.

Le gendarme Garcia Norbert est choisi comme parrain de la 19ème promotion d’élèves gendarmes de l’école de TULLE, pour l’exemplarité de son engagement professionnel et pour le courage dont il a fait preuve sur un théâtre de guerre.   

 

Les officiers espagnols avec Jean Even, président de l’UNPRG de la Corrèze (Photo DR)
Plusieurs généraux étaient présents pour cette cérémonie exceptionnelle de gauche à droite les généraux Michel, Renaud, Morterol et Bonavita (Photo DR)

A voir également

De nouveau reconnue comme partie civile, Gendarmes & Citoyens estime que la condamnation de Dettinger est un message aux Gilets jaunes

Et de deux!  titre sur sa page Facebook l’association professionnelle nationale de militaires (APNM)  Gendarmes …

Un commentaire

  1. La rédaction

    OK je corrige Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez gratuitement notre dernier dossier : « il y a 10 ans, le rattachement de la Gendarmerie au Ministère de l‘Interieur »

Vous n’êtes pas (encore) abonné à notre magazine « L’Essor de la Gendarmerie Nationale », je vous propose de recevoir, gratuitement, notre dossier du mois de janvier, en tiré à part.


Il vous suffit pour cela de nous retourner, en un clic, le simple bulletin ci-dessous :