samedi 24 octobre 2020
Accueil / A la Une / Trois socialistes proposent de réformer la Police sur le modèle de la Gendarmerie
Photo d'illustration de policiers et de gendarmes (Photo/DDSP 95).
Photo d'illustration de policiers et de gendarmes (Photo/DDSP 95).

Trois socialistes proposent de réformer la Police sur le modèle de la Gendarmerie

L’organisation de la Gendarmerie les a visiblement inspiré. Trois caciques socialistes, dont un ancien directeur général de la Police nationale (DGPN), proposent en effet – mais sans le dire – une nouvelle organisation de la Police, très proche de celle de l’Institution.

Sous le titre “Halte au démembrement de la Police nationale”, ils viennent de publier une contribution dans Le Journal du dimanche. Ils qualifient la récente démission du DGPN Eric Morvan d’“indice révélateur du malaise persistant ressenti par le monde policier”.

Socialistes bon teint

Ces trois socialistes bon teint cumulent des années de responsabilités. Jean-Christophe Cambadélis, 68 ans, a occupé le poste de premier secrétaire du PS de 2014 à 2017. François Rebsamen, 68 ans, est maire de Dijon depuis près de 20 ans. Quand à Patrice Bergougnoux, 71 ans, il a été directeur général de la Police nationale de 1999 à 2002. Les trois hommes prônent ainsi de placer la Police sous “l’autorité d’une direction unifiée et renforcée”.

Lire aussi: A Dijon, une école de gendarmerie remplacera les Mirage sur la base aérienne 102

Au niveau central, ils suggèrent que le DGPN s’appuie sur un adjoint opérationnel. En fait, l’équivalent du DOE (directeur des opérations et de l’emploi), le numéro 3 de la direction de l’Arme.

Au niveau territorial, ils proposent un directeur unique des services de police dans les départements. Là encore, il s’agirait d’un clone du commandant de groupement de Gendarmerie. Et aussi un directeur régional, sur le modèle du commandant de région en Gendarmerie.

PMG

Crowdfunding campaign banner

3 Commentaires

  1. Bourlou des futaies

    Et une fois que les organisations seront comparables, on les fusionnent ?
    https://www.contrepoints.org/2018/08/01/321525-police-et-gendarmerie-le-gaspillage-dargent-public-quon-pourrait-eviter

    Vieux serpent de mer, rêve des comptables de Bercy et de leurs obligés.

    • GRADLON

      Oui soyons fous
      Fusionnons gendarmes mobiles et policiers de CRS cela permettra d’avoir beaucoup plus de monde en arrêts maladie bidons et permettra des dépôts de casques plus conséquents à chaque tentative de réforme
      Rappelons nous la tentative de dissolution de deux CRS par l’inénarrable ministre Hortefeux qui a bouffé son chapeau
      Ce dernier d’ailleurs co auteur avec le visionnaire Sarkozy des dissolutions de 15 escadrons se plaint des manques de forces mobiles on rigole !!!!!!!!!!!!!
      Et puis nous aurons le plaisir de voir de multiples syndicats se succéder à la télé et se bouffer entre eux dans leurs publications

  2. mouradian

    bonjour
    depuis longtemps
    ex : les aéroports , uniquement gendarmerie et douaniers , qui sont habilites a tous ,emplois doublons et triplons avec la police et le reste , ont a plus besoin de la police en zones urbaines et villes que dans les aéroports et autres , les montagnes pareils : gendarmeries pompiers douaniers suffiraient . ect……

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " : des articles inédits, une veille sur la presse et des informations pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.