mercredi 8 avril 2020
Accueil / A la une / Très grosse prime annuelle en vue pour une cinquantaine de généraux de Gendarmerie
Képis d'officiers généraux - Illustration (MG/L'Essor).
Képis d'officiers généraux - Illustration (MG/L'Essor).

Très grosse prime annuelle en vue pour une cinquantaine de généraux de Gendarmerie

“C’est une bonne surprise”, confie un général de Gendarmerie. Une cinquantaine d’officiers généraux de l’Arme vont bénéficier, en 2020, d’une indemnité spécifique de haute responsabilité. L’information, dénichée par L’Essor, se trouve dans un décret du 30 décembre 2019, publié au Journal officiel du 31 décembre. Il figure parmi les 257 textes publiés le jour de la Saint-Sylvestre, traditionnellement très fourni pour le Journal officiel.

De 32.000 à 50.000 euros dans les armées

“La Gendarmerie rattrape ainsi son retard” sur ses camarades du ministère des Armées, ajoute ce général. En 2019, une soixantaine de généraux des trois armées et des services de la Défense ont en effet déjà bénéficié de cette prime exceptionnelle. Son montant annuel est important, de 50.000 euros pour le chef d’état-major des armées à 32.000 euros pour d’autres responsables. Quelque 90 généraux du ministère des Armées en bénéficieront en 2020.

Le montant précis de l’indemnité spécifique pour les généraux de Gendarmerie est -pour le moment- inconnu. Le décret précise seulement les éléments de rémunération cumulables avec cette indemnité. Le texte est signé conjointement par Edouard Philippe, Florence Parly, Gérald Darmanin et Christophe Castaner.

La liste des emplois ouvrant le droit à l’attribution de cette indemnité spécifique de haute responsabilité est détaillée par un arrêté du 30 décembre 2019, également paru le lendemain au Journal officiel . Ces postes vont de directeur de la Gendarmerie aux commandants des écoles en passant par ceux de la Garde républicaine ou de la Gendarmerie d’outre-mer.

Selon les informations de L’Essor, le général de corps d’armée Armando de Oliveira, directeur des personnels militaires de l’Arme, a annoncé très récemment cette mesure lors d’une visio conférence limitée aux officiers généraux.

Une prime nettement moins élevée pour les sous-officiers

Lire aussi: La revalorisation de 30 euros de l’allocation de mission judiciaire effective

Le même jour, un autre arrêté publié au Journal officiel a revalorisé le montant mensuel de l’allocation de mission judiciaire des sous-officiers. Cette augmentation est moins spectaculaire que celle des généraux. L’allocation passe en effet de 146,22 euros (juillet 2019) à 176,22 euros, soit une augmentation de 30 euros par mois (360 euros par an). De son côté, l’allocation de mission judiciaire des officiers (76,22 euros), reste au même montant.

PMG

27 Commentaires

  1. eric

    Avec l’argent du contribuable facile de donner

    • Jean FLEURY

      C est une ponction en tant que représentant du peuple que l instance étatique élue aurait dû faire au titre de l exemple venu d en haut hhhh

    • Charlot

      Comme disait Coluche il s en foute c est nous qu on paye (il était plus fort que nostradamus lui ses prédictions elles se réalisent)!
      Les gilets jaunes c est une super idée mais Macron il se mare derrière sont bureau.
      Peut être qu avec la nouvelle loi contre les propriétaires (c’est le même système qu en Suisse) le mouvement va grossir les proprios vont descendre dans la rue aussi !

  2. CAMPAGNE

    IL Y A EU TRES PEU DE GENERAUX 5 ETOILES DANS LA GENDARMERIE CEUX QUI SONT EN RETRAITE OU POUR LES VEUVES DES CEUX QUI SONT DECEDES DEVRAIENT ETRE HONORES ET RECEVOIR CETTE PRIME EXCEPTIONNELLE …

  3. BELLENGER

    JE PESE BIEN MES MOTS :: HONTEUX QUE CETTE PRISE DE HAUTE RESPONSABILITE SOIT VERSEE A UNE
    CINQUANTAINE DE GENRAUX / QU ONT ILS VRAIMENT FAIT CELA PAR RAPPORT A UN COMMANT DE BRIGADE
    TERRITORIALE A FORT POTENTIEL COMME J EN AI CONNU ET COMMANDE DANS MA CARRIERE

  4. LULU

    360 euros pour les sous officiers, plus de 30 000 euros pour les généraux…….SANS COMMENTAIRE

    • Deschamps

      Tout à fait d’accord. Cet argent devrait être réservé à ceux qui travaillent sur le terrain. Aux commandants de brigade et les OPJ qui ne comptent pas leurs heures. Surtout pas aux généraux planqués dans les écoles.

  5. Johnsteed

    Et pour les nombreux officiers lambdas sans IFR qui malgré tout font le job, prennent des permanences et sont sur le terrain ???

  6. Cet argent pourrait être utilisé pour des rénovations plus importantes, véhicules, logements, etc… C’est même vexant pour les sous-officiers ou pour certains officiers qui sont sur le terrain. On entend qu’il n’y a plus d’argent!!! Ceci reste mon avis personnel.

  7. Jean FLEURY

    Si ils avaient l étoffe du kamarad général De Gaulle ils en feraient don aux œuvres sociales des armées voir aux pupilles de la nation mais ne rêvons point…..n est pas Détaillé qui veut hhhhhh

  8. renaud le gros capitaine

    Et a côté de cela il est demandé aux réservistes de faire du bénévolat, après avoir diminué leurs indemnité de 20 % l’année dernière …

  9. Niko

    En haut ça touche des gros salaires et des primes à gogo et du coup le peuple se dit que les fonctionnaires sont des nantis, que c’est une honte car ils ont une meilleure retraite, que c’est l’argent du contribuable qui paie….
    Et en bas, le gendarme lambda ne comprend pas pourquoi tout le monde le voit comme un privilégié car il fait des heures à gogo, bosse les week-end, les nuits, n’est pas toujours respecté, prend des risques…. pour un salaire qui n’a rien d’extraordinaire face aux missions qui lui sont confiées.

    Deux mondes dans le même monde. Un juste milieu devrait pouvoir exister, non?

  10. Pauline

    Toujours pareil les gros cumulards continue de s’enrichir sur le dos du peuple

  11. casimir

    Et pendant ce temps là ..
    Le parc automobile est de moins en moins opérationnel par manque de budget !!
    Cherchez l’erreur ??

  12. Hirondelle

    Suivant les recommandations de la Cour des Comptes, le ministère des armées a créé, par souci de sécurité juridique des bénéficiaires, via le décret du 08.11.2018 une indemnité spécifique de haute responsabilité (ISHR).
    Son montant, annoncé par les médias à l’époque de cette parution, a suggéré une question parlementaire de la part de M. Louis ALLIOT du RN.
    Dans la réponse apportée à ce dernier la prime apparaît comme unique et modulable, se substituant à l’ensemble des primes de qualification et de spécialité auxquelles peuvent prétendre les officiers généraux.
    Cette réforme s’est opérée pour les armées, au titre de l’année 2019, à coût constant et sans bénéfice pour les intéressés.
    Consécutivement, leur bulletin de solde comporterait désormais une seule ligne de prime contenant l’ensemble de celles auxquelles chacun à droit.
    Les généraux, leur solde, les avantages induits, sont source d’intérêt pour les médias.
    Il serait intéressant qu’ils accèdent aux données de fonctionnaires de même rang et responsabilités, ressortant d’autres ministères et procèdent à une étude comparative de leurs revenus !

    • Appolinaire

      Enfin un commentaire intelligent et argumenté. En 2020, l’ISHR correspondra au cumul des primes de 2019, ni plus, ni moins. Aujourd’hui attribuée à 51 généaux, elle sera généralisée en 2021 et 2022 à tout le corps.

  13. Millot

    Les officiers généraux ont dû dépasser l’âge pivot de la future réforme des retraites donc un BONUS . Lol
    LA gendarmerie est une arme de sous-officier , pourtant les primes sont inversement proportionnelles au grade.. Nous sous-officiers avons les pieds sur terre et pas la tête dans les «  étoiles ».

    • claude 34

      Rassurez vous.
      Vous serez bientôt moins nombreux que vos généraux qui semblent se multiplier comme des petits pains Quant à vos officiers , ils sont déjà si nombreux , me semble-t-il , qu’on peut voir un Capitaine commander une brigade et un Lieutenant – Colonel commander une compagnie !
      On n’est pas loin de l’Armée Mexicaine …

      • saviana

        Voilà la triste réalité, les cigales profitent pendant que la seule fourmis trime . une pyramide inversée, mais le boulot non!

  14. Foucaud

    Où est l’époque bénie ,où la gendarmerie était dirigée par un magistrat civil et où ne “régnait” qu’un seul général ???

  15. jacquot

    Il fallait s’ y attendre !!

    Ces primes affectées aux 50 généraux vont participer à un tollé général !! la solde de nos pauvres généraux et les nombreux avantages acquis à la retraite vont déclencher à n’en pas douter une guerre de communication alors que le contexte national d’aujourd’hui est explosif !! c’est un pétard qui risque de remettre le statut des généraux sur la table des réformes !!
    Qui a eu cette idée ?? ..Elle n’est pas de nature à rassurer les sous-officiers alors qu’il faut au contraire calmer les esprits, tés sincèrement nos généraux ne sont pas ” la rue” et personne ne se plaint !!

    Je dénonce cette gabegie financière scandaleuse au nom de tous les gendarmes ( …non généraux!!)

  16. niout

    Echéance électorale essentielle en vue il faut rallier les troupes à la bonne cause
    Pour savoir bien prêcher et manipuler il faut faire oublier les sacrifices aux troupes de terrain…
    Rien de tel que bien arroser la tête…
    Si c’est pas du prosélythisme politique électoraliste de la REM cela y ressemble fort

  17. Gratifier les hauts fonctionnaires de primes c’est pour le moins contraire à ma déontologie. Que doivent en penser les hommes de terrain de la gendarmerie ? Nous vivons à une époque que je qualifie de floue, il est nécessaire de réaliser des économies pour tenter de restreindre l’énorme dette de l’état, la cour des comptes sonne souvent l’alarme et nos financiers de haut vol n’en tiennent pas compte, comprenne qui pourra ?

  18. Riquet

    Magnifique, déjà que la Gendarmerie devient une arme d’officiers…. (Il faut maintenant un lieutenant pour faire le même boulot qu’un chef ou un adjudant CB, il y a 20 ans. Des officiers avec des noms de fonctions “ronflants” dans les régions ou les groupements pour on ne sait quoi faire, sinon s’inventer des missions !!!)
    On va donner des primes énormes à des généraux qui j’imagine ne gagne pas assez…. Et après cela on s’étonnera qu’il y ai des gilets jaunes en France……Entre les avantages honteux des hauts fonctionnaires, des ministres, des députés et consorts on reste vraiment une république “monarchique” dans ce pays !!!!

  19. le misanthrope

    Et au même moment on annonce 1300 heures de vol en moins pour les hélicoptères de la gendarmerie en 2020.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *