vendredi 13 décembre 2019
Accueil / A la une / Trafic international d’or : la belle affaire des gendarmes de Loire-Atlantique
Photo Gendarmerie

Trafic international d’or : la belle affaire des gendarmes de Loire-Atlantique

Les gendarmes de Loire-Atlantique viennent de mettre au jour un trafic d’or entre Nantes et l’Allemagne impliquant un bijoutier. Ce dernier a été arrêté dans un train au retour d’Allemagne à la frontière franco-allemande. Il avait 37.000 euros en liquide dans sa valise. La justice le soupçonne avec huit autres personnes de “recel en bande organisée et de blanchiment aggravé”.

Lire aussi sur L’EssorUn convoi de drogue intercepté sur l’A1 avec l’aide du GIGN par les gendarmes de Loire-Atlantique

Cette affaire est l’aboutissement d’une long travail des gendarmes. Le procureur de la République de Nantes, Pierre Sennés, la qualifie de “remarquable“.

L’enquête débute en décembre 2017 sous la houlette de la compagnie de Rezé et du GIR de Nantes. L’affaire prend de l’importance et le détachement de la Section de recherches de Nantes et l’OCLDI entrent en jeu à leur tour.

Les gendarmes mettent la main sur un millier d’objets

Les investigations permettent d’identifier un complice du bijoutier nantais qui lui apportait des bijoux en grande quantité de manière régulière. Le commerçant nantais se déplaçait 1 à 2 fois par mois à Francfort, pour écouler les bijoux préalablement fondu, à son complice allemand, gérant d’une boutique d’or. 21 voyages sont recensés. Les enquêteurs évaluent le montant des transactions depuis 2017 à plus de 1 million d’euros.

Le 21 octobre dernier, les enquêteurs, avec l’appui d’EUROJUST et EUROPOL, conduisent une opération judiciaire d’ampleur. Les autorités policières et judiciaires d’Allemagne et d’Autriche sont dans la boucle. Outre l’interpellation des dix personnes, les gendarmes mettent la main sur plus d’un millier d’objets. Principalement des montres et des bijoux dont la provenance reste douteuse mais également des biens immobiliers et des comptes bancaires.

En Allemagne et en Autriche, plusieurs villas et propriétés, des véhicules, des bijoux, diamants, numéraires et lingots d’or passent dans les mains de la justice.

Les présentations des suspects devant la justice ont lieu ce vendredi.

A voir également

Passage en revue des troupes par le général de brigade Christophe Boyer, commandant l'Ecole des officiers de la Gendarmerie de Melun, ce vendredi 15 février lors de la cérémonie en hommage aux gendarmes décédés en 2018 (Ph: M.GUYOT/ESSOR)

Qui sont les officiers prometteurs du tableau d’avancement 2019?

Publié il y a quelques jours, le très attendu tableau d’avancement des officiers de la Gendarmerie 2019 révèle les jeunes pousses prometteuses de l’Arme.

2 Commentaires

  1. Olivier BONNESOEUR

    Felicitations a l ensemble des equipes qui ont oeuvres pour mettre ces truands aux mains de la justice, qui je l espere concluera d une belle maniere le travail des gents de terrain .
    J ai toujours dis,que les relations inter services ne pouvaient que servir le bien public.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *