samedi 24 août 2019
Accueil / A la une / Des téléphones de détenus donnés aux gendarmes de la Meuse
hurk / Pixabay

Des téléphones de détenus donnés aux gendarmes de la Meuse

Voilà une bonne initiative à faire connaître et à étendre: saisir les téléphones portables possédés illégalement par les détenus et les donner à … la Gendarmerie!

Treize téléphones portables, saisis ces deux dernières années au centre de détention de Saint-Mihiel, viennent ainsi d’être confiés au groupement de Gendarmerie de la Meuse. Les appareils seront utilisés par les unités de recherche, précise L’Est Républicain.

Le substitut du procureur de Bar-le-Duc,  Bruno Fleury,  a remis en mains propres au colonel André Gastebois la précieuse livraison.

Lire aussi sur L’Essor: Avoirs criminels : “Le crime et la délinquance ne doivent pas payer”

En 2018, la juridiction avait déjà donné un quad et une moto aux gendarmes.

Les téléphones seront remis à neuf et réinitalisés. Ils sont donnés à la Gendarmerie sur décision de la cellule régionale des avoirs criminels basée à Metz. C’est elle qui décide des attributions en fonction des demandes.

 

A voir également

Le PC secret du colonel Rol-Tanguy, chef de l'insurrection à Paris en août 1944. (Ph: Pierre Antoine)

Le PC de l’insurrection parisienne d’août 1944 ouvert au public

Le PC d'où le colonel Rol-Tanguy dirigea le soulèvement d'août 1944 est le clou du nouveau Musée de la Libération de Paris ouvert dimanche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *