dimanche 22 septembre 2019
Accueil / A la une / Un gendarme d’Ille-et-Vilaine se suicide
Essor- illustration deuil
La gendarmerie est de nouveau en deuil après ce décès (Photo d'illustration)

Un gendarme d’Ille-et-Vilaine se suicide

Nouveau suicide dans l’Arme. Un gendarme d’Ille-et-Vilaine a mis fin à ses jours dimanche. Cet adjudant s’est tué avec son arme de service dans son logement à Fougères. C’est un camarade de son unité qui a effectué la terrible découverte. Selon nos informations, le militaire était en position de permission au moment du drame. Marié, âgé  de 47 ans, ce sous-officier était affecté au peloton motorisé (PMO) de Fougères. Il était père de cinq enfants.

https://platform.twitter.com/widgets.js

La direction générale de la Gendarmerie a confirmé ce nouveau drame révélé par l’Association professionnelle Nationale militaire Gendarmes & Citoyens. 

Une enquête a confiée à la section de recherches de Rennes afin de déterminer les causes de cette tragédie qui endeuille l’Arme.

Selon le procureur de la République, cité par Ouest France, les faits “semblent à ce stade liés à une situation privée”.

Cet acte désespéré est le 7ème de l’année dans l’Arme.

L’Essor adresse ses condoléances attristées à sa famille et à ses camarades.

Lire aussi sur L’Essor: Suicide du commandant de compagnie de Lons-le-Saunier (Jura)

A voir également

Une Ferrari, volée la veille, saisie le 13 septembre 2019 dans la égion de Metz, lors d'une opération de la Gendarmerie - Photo OCLDI

Démantèlement d’un réseau de voleurs de voitures de luxe dans l’est

Depuis six mois, ils volaient des voitures de luxe dans l’est et au Luxembourg. Des …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *