dimanche 21 juillet 2019
Accueil / A la une / Un gendarme d’Ille-et-Vilaine se suicide
Essor- illustration deuil
La gendarmerie est de nouveau en deuil après ce décès (Photo d'illustration)

Un gendarme d’Ille-et-Vilaine se suicide

Nouveau suicide dans l’Arme. Un gendarme d’Ille-et-Vilaine a mis fin à ses jours dimanche. Cet adjudant s’est tué avec son arme de service dans son logement à Fougères. C’est un camarade de son unité qui a effectué la terrible découverte. Selon nos informations, le militaire était en position de permission au moment du drame. Marié, âgé  de 47 ans, ce sous-officier était affecté au peloton motorisé (PMO) de Fougères. Il était père de cinq enfants.

https://platform.twitter.com/widgets.js

La direction générale de la Gendarmerie a confirmé ce nouveau drame révélé par l’Association professionnelle Nationale militaire Gendarmes & Citoyens. 

Une enquête a confiée à la section de recherches de Rennes afin de déterminer les causes de cette tragédie qui endeuille l’Arme.

Selon le procureur de la République, cité par Ouest France, les faits “semblent à ce stade liés à une situation privée”.

Cet acte désespéré est le 7ème de l’année dans l’Arme.

L’Essor adresse ses condoléances attristées à sa famille et à ses camarades.

Lire aussi sur L’Essor: Suicide du commandant de compagnie de Lons-le-Saunier (Jura)

A voir également

Le général d'armée Richard Lizurey, directeur général de la Gendarmerie le 10 janvier à Paris (Ph:M.GUYOT/ESSOR)

L’Arme sous le commandement du général Lizurey (dossier)

Depuis 2016, c'est Richard Lizurey qui est le patron des gendarmes. Revue des actions du général d'armée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *