mardi 21 mai 2019
Accueil / A la une / Suicide d’un gendarme de l’Essonne

Suicide d’un gendarme de l’Essonne

Nouveau suicide dans l’Arme. Un gendarme de l’Essonne a mis fin à ses jours lundi. Selon nos informations, il a utilisé une arme à feu et se trouvait à l’extérieur de la caserne d‘Orsay où il vivait et travaillait.

Affecté à la brigade territoriale d’Orsay, Willy était âgé de 37 ans et père de 2 enfants. France Antilles nous apprend qu’il était Guadeloupéen.
Une enquête a été ouverte afin de déterminer les circonstances de ce drame.

Ce suicide est le deuxième de l’année dans l’Arme, endeuillée par 33 drames en 2018.

L’Essor adresse à  sa famille, à ses ses proches et à l’ensemble de ses camarades ses sincères condoléances.

Lire aussi sur L’Essor : Suicide d’un gendarme du Loir-et-Cher

 

A voir également

Suicide du commandant de compagnie de Lons-le-Saunier (Jura)

Nouveau drame dans l'Arme avec le suicide d'un officier du Jura. Le commandant de la compagnie de Lons-le-Saunier a mis fin à ses jours ce jeudi.

15 Commentaires

  1. Quel dommage toutes mes condoléances à sa famille moi-même mère d’un fils policier ils ont peuvent plus, trop travail ils sont même pas reconnu

  2. Encore un suicide depuis le debut de l année que ce soit dans la police ou la gendarmerie.
    Paix à son âme,toute mes condoléances a sa famille et collègues.

    • Matthaei

      Condoléances Quelle tristesse/cet homme part et laisse sa femme est ses enfants beaucoup de soutient à sa famille et proches.c’est un métier trop dure et aucun avantage.
      Paix à son âme.

  3. Quelle triste nouvelle d’apprendre ça ces pauvres policiers et gendarmes qui sont toujours sur le qui-vive il faudrait que ça s’arrête un peu et les protéger un peu car ça peut plus durer que des hommes comme ça puisse mettre fin à leurs jours vous avez un métier tellement dur je présente toutes mes condoléances à sa famille à ses proches sa femme ses enfants et à tous ses collègues

  4. Dubois

    Je suis gilet jaune je trouve qu’ il y a trop de suicide dans la police et gendarmerie et CASTANER s en fou .condoléances à sa famille et respect

  5. il convient de remarquer que la proportion de tels suicides affecte beaucoup plus le hommes que les femmes, bien au-delà de la différence de proportion dans les effectifs.
    il suffit ensuite de regarder combien de ce suicidés masculins sont divorcés ou en instance : majeur
    est-ce par tristesse d’avoir perdu leur ex ? que neni, c’est parce-qu’ils sont discriminés par la justice familiale quant à la conservation d’un lien équilibré avec leurs enfants
    les Autorités et la presse le savent parfaitement, mais le passent soigneusement sous silence.

    • Bonjour je compatis pour se qui es arrivé. Paix à son âme qui repose en paix, j’aimerai avoir un avis sur ma situation es que je pourrais communiquer avec quelqu’un qui comprend et s’intéresse à se genre d’événement et plus…?

  6. Paix à son âme pour cet homme qui a su être corvéable pendant sa carrière.
    Plein de courage pour sa femme et ses enfants. Sincères condoléances.

    • Sincères condoléances à sa famille ,epouse, enfants.j étais femme de gendarme et il n y avait pas cette pression qu’ il y a aujourd hui.
      Que font les supérieurs pour ne pas voir le mal être de ses gendarmes qui sont sous pressions, pour des surcharges de boulots des doubles patrouilles. Et oui ils sont dans des locaux pourris des logements pas toujours confortables. …ce sont des humains avec femme et enfants.l état n a pas argent soit disant Macron n a qu’ à baisser le train de vie aux sénateurs.ministres.deputes. Et aider les gendarmes pour qu’ ils vivent décemment. Mon fils est aussi gendarme je pense tout les jours à lui , j espere pas le trouver en morceaux car Macron me verra devant lui
      Je pense à ce pauvre gendarme tout jeunesse en paix mon grand.

  7. Potiske

    Hommage à lui, courage à ses proches… jamais on ne devrait en arriver là…mes sincères condoléances…

  8. roland belleperche

    Je suis un ancien sous-officier supérieur de la gendarmerie. JE ne comprends pas la multiplication de ces suicides en gendarmerie. Il y a toujours la possibilité de rendre son képi et d’aller voir ailleurs. On ne se suicide pas à cause de la pression de la hiérarchie
    . Ce sont des hommes, pas des dieux !!

  9. Rosello

    Toute mes condoléances à cette petite familles grande tristesse moi qui mes ses gens à l’honneur avec leurs courage mes vous inquiétez pas il serra toujours avec vous et vos petits encore un grand respect pour la gendarmerie

  10. Vic

    Laisser sa femme et ses deux enfants …il a du veritablement souffrir pour en arriver a ce stade,….la cause reste à élucider pour bien comprendre son geste
    Je m’associe aux posts pour envoyer mes condoléances à toute sa famile

  11. Aumar

    Toute mes condoléances pour ce jeune homme parti trop tôt. Il faut dire que ce metier est difficile psychologiquement. courage a sa femme et ses enfants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Offre d'essai : 2 MOIS GRATUITS !

  •  

    Recevez le magazine mensuel en version numérique pendant deux mois.

     

    Essayez vite, c’est gratuit !