vendredi , 18 juin 2021

la Gendarmerie est à nouveau endeuillée par un suicide. Photo d'illustration (D.C L'Essor).
la Gendarmerie est à nouveau endeuillée par un suicide. Photo d'illustration (D.C L'Essor).

Suicide d’un adjudant du Psig de Compiègne: la Gendarmerie à nouveau endeuillée

Un nouveau drame endeuille la Gendarmerie après le suicide d’un de ses membres. Ce dimanche 9 mai, le corps sans vie d’un adjudant affecté au Psig (Peloton de surveillance et d’intervention) de Compiègne (Oise), a été découvert en milieu de journée dans la cave de son logement de service.

Le militaire s’est suicidé avec son arme de service. Thierry T. était pacsé et père de deux enfants. L’association professionnelle nationale de militaires Gendarmes et citoyens a annoncé la tragique nouvelle sur son compte Facebook. “Nous adressons à sa famille ainsi qu’à ses proches et ses camarades nos plus sincères condoléances et tout notre soutien dans cette épreuve difficile”, écrit notamment l’association.

Cinquième suicide de gendarme en 2021

Thierry T. est le cinquième gendarme à se donner la mort cette année. Le 15 mars dernier, un sous-officier appartenant à la section aérienne de la région de gendarmerie d’Occitanie a été retrouvé mort à son domicile de Mauguio, dans l’Hérault.

En 2020, dix gendarmes se sont suicidés. Un chiffre au plus bas sur les dix dernières années d’après la Gendarmerie. L’année 2019 avait déjà été marquée par une baisse du nombre de suicides par rapport à 2018 selon le 14e rapport du Haut comité d’évaluation de la condition militaire.

Lire aussi: 2020, une année historiquement basse sur la douloureuse question des suicides

Rappelons que différents dispositifs sont à la disposition des gendarmes en cas de besoin. Ils peuvent se tourner vers le réseau d’accompagnement psychologique de l’Institution (39 psychologues cliniciens implantés en métropole et en outre-mer). Mais également vers les médecins du service de santé des armées. Par ailleurs, les assistants sociaux des groupements ou les représentants de la concertation jouent un rôle d’accompagnement et de lanceurs d’alerte.

Des dispositifs d’écoute existent également en dehors de l’Institution. Le ministère des Solidarités et de la Santé les recense sur une page qui fourni des conseils et des contacts à destination des familles ou des proches endeuillés par un suicide.

One comment

  1. Devant la progression constante de la criminalité, il serait nécessaire de prendre des mesures efficaces et dissuasives . Un récidiviste ou multirécidiviste n’a rien à faire sur le territoire national. Il faut revisiter l’ancienne loi qui permettait l’éloignement de la métropole des individus non récupérables.
    La France possède des territoires outre mer qu’il faudrait réaménager.
    La relégation serait selon moi une mesure à effet positif.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " :  articles inédits, veille sur la presse et infos pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.