mardi 22 septembre 2020
Accueil / A la Une / Soutien à la filière aéronautique: dix hélicoptères H160 pour les gendarmes
Dix hélicoptères H160 vont être commandés par la gendarmerie dans le cadre du plan de soutien à la filière aéronautique (Photo Airbus Helicopters)
Dix hélicoptères H160 vont être commandés par la gendarmerie dans le cadre du plan de soutien à la filière aéronautique (Photo Airbus Helicopters)

Soutien à la filière aéronautique: dix hélicoptères H160 pour les gendarmes

Grâce à la pandémie de coronavirus, la Gendarmerie va renouveler une partie de ses hélicoptères. Parmi les mesures de soutien à la filière aéronautique annoncée mardi, figure en effet des commandes d’hélicoptères H160 à destination de l’Arme.

Dix appareils H160 fabriqués par Airbus helicopters sont ainsi prévus, pour un coût total de 200 millions d’euros. Ils doivent remplacer une partie des 26 AS-350 Ecureuils vieillissants de la flotte des forces aériennes de la Gendarmerie. Un remplacement bienvenu: ces derniers, monoturbine, n’ont plus le droit de survoler des zones urbaines! Et ce depuis l’entrée en vigueur d’un règlement européen en 2014. A l’issue, la Gendarmerie disposerait donc de 56 hélicoptères répartis entre les 10 nouveaux H160, 15 H145 et 15 H135 livrés dans les années 2000, et les 16 Ecureuil livrés dans les années 80.

10 hélicoptères H160 et deux H145 pour la sécurité civile

L’Institution avait anticipé le vieillissement de sa flotte en lançant un programme de remplacement des Ecureuils dès 1999. Mais après avoir reçu trente appareils EC135 et EC145, ce renouvellement avait été interrompu en 2014. L’abandon de cette option à 202 millions d’euros  avait coûté 5,5 millions d’euros de pénalités à la Gendarmerie. Le fabricant Eurocopter avait en effet négocié le prix des appareils en fonction d’un volume global de commandes.

Lire aussi: Info L’Essor – 1.300 heures de vol en moins pour les hélicoptères de la Gendarmerie en 2020

La commande de ces 10 hélicoptères H160 bleus s’accompagne de celle de deux hélicoptères H145, successeurs des EC145, à destination de la sécurité civile. Elle a “un coût de 32 millions d’euros”, précise le ministère de l’Economie. Il précise qu’elle compensera “partiellement la perte de 4 appareils à la suite d’accidents”. Au final, les 12 hélicoptères commandés par le ministère de l’Intérieur “préserveront l’équivalent de 640 emplois pendant 3 ans”.

MG

Crowdfunding campaign banner

3 Commentaires

  1. Besson

    on ne protège plus les gendarmes mais les casseurs ou autres terroristes de la socièté

  2. Fred

    Un échange de bon procédé avec l’armée de l’air au bout du compte?
    https://air-cosmos.com/article/arme-de-lair-sos-hlicoptres-de-manoeuvre-23267

  3. Paul Bismuth

    Il y aurait de l’entraide à venir ?
    https://air-cosmos.com/article/airbus-h160-lheureuse-surprise-23294

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *