lundi 1 mars 2021
Accueil / A la Une / Senlis: les auteurs d’une fausse bavure policière démasqués par les gendarmes
La prétendue bavure policière avait été orchestrée par un youtuber et ses complices (Photo; capture d'écran You Tube).
La prétendue bavure policière avait été orchestrée par un youtuber et ses complices (Photo; capture d'écran You Tube).

Senlis: les auteurs d’une fausse bavure policière démasqués par les gendarmes

Arrêté le 21 janvier par les gendarmes de Senlis, un homme se faisant appeler Marlone 7710 sur les réseaux sociaux sera convoqué prochainement devant la justice. Placé en garde à vue avec ses complices, il a reconnu avoir mis en scène, filmé et diffusé sur internet une fausse bavure policière.

Le 5 décembre dernier, des Senlisiens inquiets appellent des gendarmes pour signaler qu’un homme vient de se faire rouer de coups par quatre policiers. La commune étant située en zone Gendarmerie, les militaires flairent immédiatement quelque chose de louche. A leur arrivée, la rue est a d’ailleurs été désertée par les prétendus agresseurs et victime. L’enquête de voisinage semble pourtant confirmer les faits.  

La vidéo de la prétendue bavure policière apparaît sur Instagram

Quelques heures après, une vidéo apparaît sur un compte Instagram. On y voit bien un jeune homme à terre molesté par des hommes habillés en policiers. Autour du groupe, un individu appelle à l’aide les habitants du quartier.  

La vidéo, diffusée par un youtuber du nom de Marlone 7710, sera retweetée 50.000 fois le soir même. Et pour cause. Cet influenceur originaire de Seine-et-Marne est notamment suivi par 131.000 personnes sur le seul réseau Instagram. Vue 100.000 fois, la vidéo sera finalement supprimée. Avant de réapparaître quelques jours plus tard sur Youtube. Rediffusant les images de son prétendu passage à tabac, l’homme explique avoir séjourné en prison après son arrestation “mouvementée” et s’en être sorti grâce à un “vice de procédure”.

Lire aussi: Perpignan : 12 mois de prison avec sursis pour l’agression d’un gendarme en civil

L’étude de la téléphonie va permettre au gendarmes d’identifier Marlone 7710 et ses amis. “Ils ont reconnu que toute la vidéo n’était qu’une mise en scène, les costumes de policiers ont été loués dans les Hauts-de-Seine”, explique le chef d’escadron Guillaume Breugnot au Parisien. Marlone 7710 et ses complices devront donc s’expliquer devant la justice. Ont-ils voulu créer un buzz en surfant sur l’affaire Michel Zecler? Ce producteur de musique avait été victime de coups de la part de policiers à Paris le 21 novembre dernier.

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " :  articles inédits, veille sur la presse et infos pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.