samedi 24 octobre 2020
Accueil / A la Une / Sécuriser des bureaux de poste, une nouvelle mission pour les réservistes
L'engagement des compagnies de réserve territoriale était une première (Ph: M.GUYOT/ESSOR)
L'engagement des compagnies de réserve territoriale était une première (Ph: M.GUYOT/ESSOR)

Sécuriser des bureaux de poste, une nouvelle mission pour les réservistes

Près de 400 réservistes appuient depuis mardi la réouverture d’une centaine de bureaux de poste. Mais ces gendarmes ne sont ni derrière le guichet, ni au tri du courrier. Ils sont là pour assurer la sécurité des usagers qui viennent toucher leurs prestations sociales et contrôler les règles de distanciation.

Les mesures de confinement mises en place il y a trois semaines face au Covid-19 avaient abouti à la fermeture d’un grand nombre de bureaux. Seulement 1.600 bureaux restaient ouverts. Et le nombre des jours de distribution du courrier passait de 5 à 3 par semaine.

Des mesures dictées par l’urgence sanitaire mais très mal ressenties dans les régions et dans des quartiers prioritaire. Le président du groupe La Poste Philippe Wahl vient donc d’annoncer la réouverture immédiate de 250 bureaux, suivie d’autres bureaux. A la fin de cette semaine, un total de 2.500 bureaux seront ouverts. Pour atteindre le chiffre de 5.000 fin avril.

Lire aussi: Pourquoi la Gendarmerie ne fait pas (encore) appel à ses réservistes face au coronavirus

Une opération dans les bureaux de poste qui pourrait s’élargir

Depuis mardi donc, 375 réservistes de la Gendarmerie sont déployés dans 41 bureaux de métropole et 65 outre-mer, une information relevée ce mardi dans Le Figaro. A raison de trois réservistes par bureaux de poste. L’opération baptisée “Zeno” (patron des facteurs et des philatélistes et … d’un personnage de jeu vidéo) pourrait s’élargir dans un second temps à d’autres bureaux.

Le général Olivier Kim, commandant les réserves de la Gendarmerie, précise en effet à L’Essor que la Poste “liste d’autres bureaux de postes”. Comme des bureaux complémentaires ou des agences postales communales. D’autres réservistes pourraient alors se voir employer en fonction des horaires d’ouverture et de la taille des bureaux.

Frustration de certains réservistes

Les 30.000 réservistes de la Gendarmerie, dont la grande majorité sont des civils, disposent d’un réseau dédié, Minotaur, pour faire connaître leurs disponibilités. Depuis le début de la crise sanitaire, révèle le général Kim, près de 10.000 se déclarent disponibles le week-end et quelque 7. 000 en semaine. Un grand motif de satisfaction pour la gendarmerie. Mais aussi une “frustration” pour de nombreux réservistes, note le général Kim.

Pour expliquer ce sous-emploi, le général Kim donne deux raisons. Les 3.700 élèves sous-officiers ont quitté leurs écoles il y a trois semaines pour renforcer les gendarmes sur le terrain. Mais surtout, comme l’indique leur nom les réservistes constituent un “réservoir”. Dans lequel, souligne le général Kim, la direction pourra “puiser” à la fin de la crise. Pour remplacer les gendarmes qui partiront en permission. Permettre à d’autres gendarmes de relancer leurs missions judiciaires. Et faire face à l’affluence des Français sur leurs lieux de vacances !

PMG 

Crowdfunding campaign banner

4 Commentaires

  1. Fabrice

    Il y a des centaines de zones de non droit où cela peut mal tourner même si le confinement ne s’y applique pas:
    https://www.lavoixdunord.fr/744237/article/2020-04-22/encore-une-serie-de-feux-pour-une-troisieme-nuit-de-tensions-dans-la-metropole

  2. Clément

    Nous n’entendonsplus trop parler de “la garde nationale”, un souci avec la crise actuelle peut être ?
    http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2020/03/27/la-sncf-lance-un-appel-a-ses-reservistes-operationnels-20997.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " : des articles inédits, une veille sur la presse et des informations pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.