lundi 28 septembre 2020
Accueil / A la Une / Le secrétaire général de la Garde nationale officiellement nommé

Le secrétaire général de la Garde nationale officiellement nommé

Le général de division Gaëtan Poncelin de Raucourt, commandant du territoire national dans l’Armée de terre, a été officiellement nommé secrétaire général de la Garde nationale ce mercredi en Conseil des ministres.
Selon l’Elysée, le secrétaire général devra assurer « la promotion et le développement dynamique » de cette nouvelle entité qui regroupe les réserves de la Gendarmerie, de la Police et des armées. 

L’ancien patron des pompiers de Paris

Saint-cyrien, le général Poncelin de Raucourt est diplômé de l’Ecole de guerre. Il se destine essentiellemnt à l’armée de terre et à la brigade des sapeurs pompiers de Paris. Consultant au Centre des relations humaines de l’état-major de l’Armée de terre de 2001 à 2003, il devient, par la suite, commandant du 3è groupement d’incendie de la Brigade des sapeurs pompiers de Paris. Durant six ans, de 2006 à 2012, il est en charge du Bureau organisation-réglementation à l’état-major des armées. Patron des pompiers de Paris dès 2012, il restera trois ans à ce poste avant de revenir à l’état-major de l’Armée de terre où il devient l’un des commandants du territoire national.
Selon l’Elysée, en tant que premier secrétaire nationale de la Garde nationale, l’officier aura pour principale mission d’assurer « la promotion et le développement dynamique » de cette cette entité placée sous la tutelle des ministères de l’Intérieur et de la Défense.
 
La Garde nationale devra atteindre les 85.000 réservistes à l’horizon 2018. Aujourd’hui, les réserves opérationnelles de la Police, de la Gendarmerie et des armées représentent un vivier de 63.000 personnes, dont 25.000 réservistes en Gendarmerie. 
Nathalie DELEAU 
Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *