mercredi 12 août 2020
Accueil / A la Une / Saisie d’une tonne de cocaïne destinée à l’Europe et à l’Asie: la Gendarmerie au coeur du dispositif
L'avion saisi (Photo Gendarmerie Nationale)

Saisie d’une tonne de cocaïne destinée à l’Europe et à l’Asie: la Gendarmerie au coeur du dispositif

La Gendarmerie vient de participer au démantèlement d’un vaste réseau criminel spécialisé dans le trafic de cocaïne à grande échelle entre l’Amérique du sud, l’Europe et l’Asie. L’opération Familia, coordonnée par Europol et la DEA (Etats-Unis) avec l’appui de l’agence Frontex, a permis l’arrestation de 16 personnes. Les membres de ce réseau sont essentiellement des ressortissants tchèques, croates et serbes.
La cocaïne était dans des valises (Photo Gendarmerie)

Les saisies parlent d’elles-mêmes! Les enquêteurs ont mis la main en deux prises sur plus d’une tonne de cocaïne : 603 kg en Suisse en mai dernier et 421 kg à Hong-Kong courant 2019.  Ce butin se complète par 2 millions d’euros en coupures et plus d’un million d’euros de produits de luxe, notamment des montres et des véhicules.

Cette colossale affaire qui n’est pas sans rappeler “Air cocaïne” démarre il y a plus d’un an par une enquête conduite par plusieurs pays dont la France.

Lire aussi sur L’Essor : Comment les gendarmes sont intervenus dans l’affaire Air Cocaïne

Quatorze pays à travers le monde sont impliqués dans ce dossier initié par les autorités croates. Elles avaient dans le viseur un groupe criminel des Balkans. Ce dernier est suspecté d’importer, de financer et de distribuer de grandes quantités de cocaïne depuis l’Amérique du sud. La drogue aurait été acheminée en Europe et en Asie par les airs et les mers.

De faux passagers débarquent à Nice

En mai 2019, les investigations permettent d’obtenir des renseignements sur une livraison importante par avion privé depuis l’Uruguay vers l’Europe. L’avion en question doit faire escale à Nice le 16 mai 2019 avant de se poser à Bâle- Mulhouse. De faux passagers sont embarqués avec les bagages contenant la cocaïne.

Cocaïne
Des surveillances sont mises en place sur les aéroports de Nice et Bâle (Photo Gendarmerie)

Les gendarmes, mettent en place un dispositif de surveillance sur les aéroports de Bâle et Nice. Les groupes d’observation et de surveillance (GOS) de Marseille et Strasbourg, sont aidés par la gendarmerie des transports aériens (GTA).

“La précision des renseignements recueillis” écrit la Gendarmerie dans un communiqué, permet aux gendarmes de monter une opération d’interpellation. Les différents pays se coordonnent.

Ainsi, le 16 mai 2019 au soir, la police suisse, en étroite collaboration avec la section de recherches de Strasbourg, interpelle à Bâle, trois suspects. Parmi eux, l’une des têtes de l’organisation criminelle. Cerise sur le gâteau, les policiers suisses saisissent 603 kg de cocaïne pure à 90 %.

Lire aussi sur L’Essor436 kilos de cocaïne, saisie record de drogue par les gendarmes de Polynésie (Vidéo)

D.C

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *