vendredi 22 janvier 2021
Accueil / A la Une / Qui sont les officiers du cru 2020 du tableau d’avancement?
Pécule officier Gendarmerie
Effets d'un officier de Gendarmerie (Illustration - Archives DC/L'Essor)

Qui sont les officiers du cru 2020 du tableau d’avancement?

Le tableau d’avancement des officiers de Gendarmerie vient d’être publié ce dimanche 6 décembre au Journal officiel. Zoom sur les officiers les plus prometteurs.

Colonel

C’est la lieutenant-colonelle Charlotte Tournant qui est en tête du tableau d’avancement des officiers. L’officière, chargée de mission à l’Inspection générale de l’administration, accède au grade de colonelle. Passée l’année dernière par le Chemi, l’officière faisait partie avant ce poste de l’équipe des officiers affectés au cabinet du ministre de l’Intérieur, au sein de la mission opérationnelle de sécurité et de défense.

Lire aussi: La lieutenante-colonelle Sylvia Saint-Cierge nommée au cabinet du ministre de l’Intérieur

Derrière Charlotte Tournant, Maxime Beaumont et Marc Jankowski accèdent également ua grade de colonel. Le premier, un moblot, commande le groupement de gendarmerie mobile de Chambéry. Le second, qui s’est intéressé à la police prédictive à la faveur d’un article pour la revue Défense nationale, est l’adjoint au chef du bureau du personnel sous-officier.

Lieutenant-colonel

Au grade inférieur, c’est le chef d’escadron Nicolas Destriez qui est premier au tableau. L’officier a notamment commandé la compagnie de gendarmerie de Bagnols-sur-Cèze, en Occitanie. Il accède au grade de lieutenant-colonel. Claire Boucher accède également au grade supérieure. Elle est depuis août dernier sous-préfète, directrice de cabinet du préfet de la Corrèze. Enfin, Jean Pertué, conseiller sécurité intérieure au ministère de la transition écologique, est lui aussi promu. L’ancien commandant de la compagnie de La-Tour-du-Pin avait dirigé les recherches dans les premiers jours de l’affaire Maëlys.

Lire aussi: Affaire Maëlys : le délicat travail des experts de l’IRCGN

La gendarme Karine Beguin, chef du département Atteintes aux systèmes de traitement automatisé de données du C3N, devant une démonstration de Perceval (Crédit photo: GT/L'Essor).
Karine Beguin, alors chef du département Atteintes aux systèmes de traitement automatisé de données du C3N (Crédit photo: GT/L’Essor).

Enfin, la cheffe d’escadron Karine Beguin, officière sous contrat, accède au grade de lieutenant-colonelle. Cette figure du Centre de lutte contre les criminalités numériques (C3N), où elle a officié durant 17 ans, notamment à l’œuvre dans le lancement de Perceval, est désormais chef de la section d’appui judiciaire de Toulouse.

Lire aussi: Perceval, la nouvelle arme des gendarmes contre les infractions bancaires

Chef d’escadron

Robin Guichard est le premier capitaine à accéder au rang de chef d’escadron. Il est suivi de Paul Boulvrais, chef du peloton spécialisé de protection de la gendarmerie de Cruas-Meysse, et de Rodolphe Haye.

Côté corps technique et administratif de la Gendarmerie, les lieutenants-colonel Jean-Jacques Haye et Rachel Prévot accèdent au grade de colonel. La commandante Audrey Nouts, concepteur RH au bureau des sous-officiers, est promue lieutenant-colonelle. La capitaine Vanessa Zemb, responsable de l’approvisionnement et de la gestion de la flotte automobile au service des achats du ministère de l’Intérieur, accède elle au grade de commandante.


Crowdfunding campaign banner

3 Commentaires

  1. Bébert

    qui sont-ils ? ben ceux et celles figurant sur les listes

  2. Manginot

    Bonjour, félicitations à l’officier premier au TA de colonel 2020. Mais je m’étonne de sa mise en avant par l’essort ( origine, sexe, fonctions…) alors que, sans pour autant minimiser ses mérites, celui qui mérite d’être analysé et mis en avant c’est, si je ne m’abuse, le dernier car c’est le plus jeune en termes de créneau d’avancement. Le numéro un etant le plus vieux, dernier créneau, voire hors créneau, bref il était temps pour lui d’être promu.

    • Pandore.77

      Bonjour, les nouvelles règles en matière de TA classent les personnels sans critères d’âge, de rang d’inscription à l’annuaire ni d’origine. Ils sont classés selon leurs mérites par la commission d’avancement et, en bonne logique, arrivés à ce niveau de grade, ce sont les 1ers promus qui accéderont aux étoiles (si tout se passe bien dans le commandement qui leur est confié.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " :  articles inédits, veille sur la presse et infos pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.