samedi 23 mars 2019
Accueil / A la une / 400 gendarmes mobilisés dont une antenne GIGN pour interpeller des rançonneurs d’automobilistes infiltrés dans les Gilets jaunes
Les gendarmes sont intervenus dans un camp de gens du voyage (Photo DR)

400 gendarmes mobilisés dont une antenne GIGN pour interpeller des rançonneurs d’automobilistes infiltrés dans les Gilets jaunes

13 personnes ont été interpellées (Photo DR)

Une très grosse opération judiciaire mobilisant près de 400 gendarmes et pilotée par la section de recherches de Reims a été conduite ce mercredi dans la Marne et la Haute-Marne afin de mettre hors d’état de nuire une bande, soupçonnée d’avoir participé à un attroupement armé et d’avoir exercé des violences contre les forces de l’ordre, le 19 novembre 2018 à Perthes (Haute-Marne). (*)

13 personnes ont été placées en garde à vue.

Ce jour-là,  lors d’une opération de maintien de l’ordre conduite par le  groupement de la Haute-Marne, renforcé par l’escadron de Troyes, trois gendarmes avaient  été blessés par des jets de projectiles.

https://platform.twitter.com/widgets.js

Outre les violences, cette équipe criminelle,  constituée de membres de la communauté des gens du voyage, s’infiltrait dans des dispositifs de Gilets jaunes pour rançonner des automobilistes, chauffeurs poids lourds et voler du fret précise la Gendarmerie dans un communiqué.
Ces faits se sont produits sur la route nationale 4, entre Vitry-le-François (Marne) et Saint-Dizier (Huate-Marne) sur l’un des points de blocage du mouvement des Gilets jaunes qui s’était “particulièrement durci“, précise la Gendarmerie.

(*) L’opération a mobilisé de nombreux effectifs de la région de Gendarmerie de Champagne-Ardenne, 4 escadrons de gendarmerie mobile (Reims, Chaumont, Troyes, Mâcon), 1 peloton d’intervention de l’escadron d’Auxerre, des militaires de l’antenne GIGN de Reims, la section aérienne de la gendarmerie de Metz, 9 équipes cynophiles et l’antenne de l’Office centrale de lutte contre la délinquance itinérante (OCLDI) de Nancy.

D.C

A voir également

Cours généraux, marche au pas, habillement, connaissance des grades,...L'Ecole de Gendarmerie vise à parfaire toutes ces connaissances théoriques et pratiques. Crédit : M.Guyot/Essor.

Concours de sous-officier de Gendarmerie d’octobre 2019 : les dates et les modalités

Les dates et les modalités pour le concours de sous-officier, session d’octobre 2019, ont été …

8 Commentaires

  1. OUTTERS

    Bonsoir, merci de l offre ,je suis déjà abonné à la version papier.

  2. C’est tout 400 gendarmes pour 13 personnes
    Quelle rentabilité
    Et après on dit
    Mais non les gendarmes n’ont pas peur
    Mais non ce n’est pas des zone de non droit
    Heureusement qu’il ny avait pas 50 camp à investir d un coup

    • GG

      Vous trouvez cela anormal mais vous ne savez rien de comment les choses se passent en interventions…….Enlevez vos oeillères et redescendez sur terre….Mais il est vrai que certaines personnes savent tout mieux que d’autres……Ah oui c’est vrai j’ oublié que nous étions en France avec une super population d’érudits…

      • Titi

        Je suis tout a fait d’accord avec vous GG. Certains s’autorisent à des commentaires complètement débiles, sans aucune connaissance des situations, sans connaissance de la typoligie des lieux des interventions.
        Je reste certains que ceux qui s’autorisent à ce genre de commantaires font partie des gens qui auraient peur de leur propre ombre en plus..
        Plutot que de porter des jugement complètement inadaptés et sans aucun fondement, vous devriez plutôt être heureux d’avoir des gendarmes, des Policiers, des Pompiers qui osent faire ce que les communs des mortels nosent pas faire…

    • Th

      Et on n’hésitera pas à faire appel à vous lors des prochaines interventions pour ne pas se priver de vos conseils forcément très avisés.

  3. Pascal 5142

    Au moins on ne peut pas leurs reprocher de ne rien faire comme cela on sait qui sont ces “gilets jaunes” casseurs n’est pas monsieur Castanaire qui mets tout le monde dans le même sac au moins la gendarmerie lui prouve le contraire merci messieurs bon boulot continuer comme cela

  4. ARSILLY Yvan

    Je n’ai pas souvenir d’avoir vu ce sujet traité par les médias nationaux. Curieux!!!! Vous ne trouvez pas!!!! Mais il s’agit peut-être d’un oubli de ma part.
    Quant à ceux qui savent tout, mieux que tout le monde, je ne leur réponds pas. C’est bien connu, on ne parle par aux C..s, ça les instruit!!!!!

  5. Colin

    Une nouvelle fois c’est avec l’Essor que nous avons connaissance de tels faits, merci pour cette info – De quoi se demander le rôle de la presse nationale car ni journaux ni télé n’ont fait état de cette affaire traitée par la Gendarmerie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *