samedi 26 septembre 2020
Accueil / A la Une / Près de 1.100 gendarmes atteints par la Covid-19
(Illustration L'Essor)
(Illustration L'Essor)

Près de 1.100 gendarmes atteints par la Covid-19

Le ministère de l’Intérieur vient de dévoiler les chiffres du nombre d’agents infectés par la Covid-19.

Selon la Place Beauvau, le coronavirus a frappé 1.097 gendarmes depuis le 16 mars 2020. Pour 148 d’entre eux, cette infection est récente. Ce sont des “cas en cours”, selon le décompte daté du 2 septembre présenté aux organisations syndicales du ministère de l’Intérieur. Ce dernier était jusqu’ici resté assez discret sur les chiffres avérés de la pandémie chez ses agents. Le nombre d’infections réel doit, selon toute probabilité, être supérieur. Une forte proportion de malades ne présente en effet pas de symptômes apparents.

Lire aussi: Un troisième gendarme d’active décède de la Covid-19

Quatre gendarmes victimes de la Covid-19

En avril, le patron des gendarmes avait rappelé que près de 500 de ses personnels avaient été dépistés positifs à la Covid-19. L’Arme avait même dû fermer temporairement ou confiner plusieurs unités. L’Institution a déploré pour le moment quatre décès à notre connaissance durant les premiers mois de la pandémie. Il s’agit du gendarme François-Xavier Pepin, du maréchal des logis-chef Patrick Guigon, du maréchal des logis-chef de réserve Cyril Boulanger et du major Patrick Dimmers.

Si les gendarmes payent un lourd tribut à la Covid-19, l’essentiel des cas de personnes contaminées au ministère de l’Intérieur se trouvent dans les rangs de la Police nationale. Avec un total cumulé de 3.371 cas (dont seulement 68 en cours), les policiers comptent beaucoup plus de cas que les agents des préfectures et des directions départementales interministérielles (411). De même, les agents des secrétariats généraux pour l’administration du ministère de l’Intérieur (Sgami) ne comptent que 53 cas dans leurs rangs. Enfin, la maladie a enfin touché 122 personnels des administrations centrales.

Crowdfunding campaign banner

Un commentaire

  1. val

    il faut bien se rappeler qu’au début du confinement, nos gendarmes sur le terrain ne pouvaient pas porter de masques!!! consignes…alors qu’il y en avait mais qu’il ne fallait pas effrayer la population…mais attraper le virus….. oui semble t’il

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *