dimanche 27 septembre 2020
Accueil / A la Une / Peine réduite en appel pour le meurtrier du major Briere
Vue de Nice (S.D/Essor)

Peine réduite en appel pour le meurtrier du major Briere

La cour d’assises de Draguignan, qui jugeait en appel Alexandre Baudry, 25 ans, pour le meurtre en 2012 d’un gendarme qu’il avait volontairement percuté, a condamné vendredi l’accusé à 20 ans de réclusion criminelle, a indiqué le parquet de cette ville.

En première instance, devant la cour d’assises de Nice, l’an dernier, cet homme avait écopé d’une peine de 30 ans de réclusion criminelle, dont une période de sûreté de 20 ans.

Le 17 octobre 2012, le major Daniel Briere, de la brigade de recherches de Nice, dirigeait sur une route sinueuse de l’arrière-pays niçois une opération pour intercepter Baudry, alors âgé de 21 ans, sans permis au volant d’une voiture volée, cinq jours après sa sortie de prison préventive. En tenue civile mais porteur d’un brassard de gendarmerie, le militaire avait sorti son arme et s’était placé face au véhicule volé (arrivant à 73 km/h). Percuté de plein fouet et projeté à 20 mètres, il était mort de ses blessures le jour même.

Il va au cinéma le soir des faits 

Alexandre Baudry avait abandonné le véhicule en tentant de l’incendier, puis était allé le même soir au cinéma avec des amis, avant d’être interpellé le lendemain.

Concernant le verdict rendu par les jurés de la cour d’appel, le parquet de Draguignan, qui avait requis la même peine qu’en première instance, s’est félicité que soit retenue la qualification de “meurtre sur agent de la force publique”.

Me Eric Scalabrin, l’un des avocats de la défense, s’est dit “très satisfait du résultat”, soulignant qu’il était “loin d’être acquis” et mettant en avant le fait que la peine prononcée en première instance lui semblait “disproportionnée”. Il a indiqué également que son client, aujourd’hui père d’un enfant, n’avait plus la même personnalité aujourd’hui et avait “mûri”.

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *