vendredi 22 janvier 2021
Accueil / A la Une / Parution des tableaux d’avancement des gendarmes pour l’année 2020
Grades et avancement des sous-officiers et des officiers de Gendarmerie. (Image d'illustration - L'Essor)
Grades et avancement des sous-officiers et des officiers de Gendarmerie. (Image d'illustration - L'Essor)

Parution des tableaux d’avancement des gendarmes pour l’année 2020

Parmi les diffusions internes les plus attendues chaque année, les tableaux d’avancement des officiers et sous-officiers de la Gendarmerie au titre de l’année 2020 viennent de paraître.

Pour l’occasion, le portail de communication interne de la Gendarmerie GendCom a même été rendu inaccessible une partie de la journée du mercredi 2 décembre. Il s’agissait de faire face au flux des gendarmes voulant se connecter. Et pour cause. La mise en ligne ne se résume pas à un simple fichier, mais bien à 50 tableaux d’avancement intéressant directement des milliers de gendarmes.

Un tableau d’avancement commun pour les officiers

Seuls les officiers bénéficient d’un tableau commun. Pas moins de 514 noms d’officiers de gendarmerie, du corps technique et administratifs figurent sur cette liste. Elle distingue néanmoins les officiers de carrière des officiers sous contrat. Ces derniers ne représentent d’ailleurs que trois promus.

Lire aussi: Parution des taux de promotion pour 2021 et 2022

Un classement par subdivision ou par spécialité

L’avancement des sous-officiers étant proposé et décidé au sein des formations administratives, on retrouve donc une cinquantaine de tableaux différents pour ces militaires de la Gendarmerie. Ils sont ainsi classés par subdivision d’arme, par formation de rattachement ou bien par spécialité:

  • Régions ou formations administratives de gendarmerie départementale;
  • Zone de défense et de sécurité pour la gendarmerie mobile;
  • Garde républicaine avec ses régiments d’infanterie, de cavalerie et son ensemble orchestre et chœur de l’Armée française;
  • Les spécialistes (montagne, aéronautique, affaires immobilières ou encore systèmes d’information et de communication);
  • Les autres branches (filières administratives et techniques, secrétariat) et les gendarmeries spécialisées (gendarmeries de l’Air, maritime, de l’armement et des transports aériens), ainsi que les commandements spécifiques comme celui des outre-mer, des écoles, les formations extérieures ou encore le pôle judiciaire.

Au total, en dehors des branches particulières et services spécialisés, près de 5.500 sous-officiers montent donc en grade au sein de la gendarmerie départementale. Parmi l’ensemble des formations, c’est la région de gendarmerie de Rhône-Alpes qui enregistre le plus de promotions. Elle compte à elle seule près de 700 sous-officiers promus.

Côté gendarmerie mobile, environ 950 militaires prennent du galon. Et on en compte près de 130 au sein de la Garde républicaine. Parallèlement, les tableaux d’avancement des réservistes de la Gendarmerie ont été également été diffusés au sein des formations administratives.

Lire aussi: Publication du tableau d’avancement d’officiers de réserve

Félicitations à tous les promus!

Crowdfunding campaign banner

3 Commentaires

  1. claude depond

    la repartition territoriale se ferait inevitablement au depens de la Gendarmeirie comme,ce fut le cas il y a déjà quelques années ; il s’agit la encore d’ une manoeuvre de la police pour renforcer son implantation et le ministre y souscrit !!

  2. Curtis tout seul

    Ne pensez vous pas que c’est totalement débile ??? Pourquoi ne pas garder ça en interne comme les autres institutions ? Et comme les autres pays ? Ya vraiment qu’en France qu’on voit ces conneries… Des gens malveillant peuvent aussi récupérer vos infos… Je vous en fait juste part…

    • Voyez-vous dans notre article des informations personnelles ou sensibles? À moins que le comptage du nombre de promus (effectué “à la main” par nos journalistes), et utile notamment à observer une évolution au fil des années, ne vous semble sensible?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " :  articles inédits, veille sur la presse et infos pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.