jeudi 12 décembre 2019
Accueil / A la une / Notre-Dame-des-Landes : fin des opérations d’expulsion (Vidéo)

Notre-Dame-des-Landes : fin des opérations d’expulsion (Vidéo)

Deuxième et dernière journée d’opération d’expulsion de zadistes, ce vendredi à  Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique) pour les gendarmes qui ont fait leur retour ce jeudi sur le terrain après plusieurs semaines de pause.

Lire aussi sur L’EssorNotre-Dame-des-Landes : la Gendarmerie reprend les opérations d’expulsion (Vidéos)

Comme annoncé ce vendredi matin par Gérard Collomb, le ministre de l’intérieur, Nicole Klein, la préfète de la région Pays-de-la-Loire, préfète de la Loire-Atlantique a en effet confirmé dans un communiqué  la fin de l’opération d’expulsions conduite depuis jeudi matin.

Dix squats ont été expulsés depuis jeudi portant à 39, le nombre total de squats expulsés depuis le 9 avril détaille dans le communiqué la préfète.

La Gendarmerie, qui a prévenu le matin des sites visés, n’a rencontré aucune résistance lors de six expulsions précise Ouest France. Certains zadistes, assurés de rester vivre, ne jugent plus utile d’aller à la castagne ajoute le journal.

Les gendarmes restent mobilisés sur place

Cette opération a concerné, comme nous nous y étions engagés, uniquement des squats qui ne s’inscrivaient dans aucun des projets agricoles déposés en préfecture. Leurs occupants refusaient donc toute discussion et rejetaient l’idée d’occuper ces terres, de façon légale. Ce n’était pas acceptable. L’intervention s’est déroulée sans incidents majeurs, dans des conditions de sécurité appropriées aux circonstances. Je tiens à rendre hommage aux forces de l’ordre qui, ont une nouvelle fois, su faire preuve de discernement, de maîtrise et d’un grand professionnalisme “, a expliqué Nicole Klein.

Mais, les opérations à Notre-Dame-des-Landes ne seront terminées que le jour ou l’État de droit sera totalement respecté, c’est-à-dire lorsque la libre circulation sera rétablie et que l’ensemble des terres et des bâtiments sera occupé de manière légale a asséné la préfète

Pour autant, cela signifie pas la fin  pour les gendarmes qui “resteront mobilisés sur site le temps nécessaire à ce retour de l’État de droit” a encore précisé Nicole Klein en annonçant “que les opérations de déblaiement et de réfection des routes vont se poursuivre, en lien avec les gestionnaires de voirie concernés, afin que les axes routiers puissent être rendus à la circulation publique, le plus rapidement possible”.

Par ailleurs, une opération de police judiciaire a été conduite dans le cadre de l’enquête ouverte après un tir de fusée d’artifice contre un hélicoptère de gendarmerie en avril.

 

A voir également

Photo d'illustration (Crédit photo: MG/L'Essor).

Retraites : Edouard Philippe conforte l’exception des gendarmes

En matière de retraites, les gendarmes devraient conserver ″leurs dérogations″. C’est ce qu’a réaffirmé Edouard Philippe, le Premier ministre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *