dimanche 27 septembre 2020
Accueil / A la Une / Municipales: le colonel (ER) Philippe Miailhes s’attaque à Saint-Malo
Miailhes
Le colonel Philippe Miailhes sur le sillon de Saint-Malo (Photo DR)

Municipales: le colonel (ER) Philippe Miailhes s’attaque à Saint-Malo

Le colonel de Gendarmerie en retraite Philippe Miailhes, ancien numéro 2 de la Réunion et de la région Champagne-Ardennes, vise la mairie de Saint-Malo (Ille-et-Vilaine). Il part avec le Rassemblement national dont il est secrétaire national adjoint et trésorier des Français de l’étranger depuis 2015.

Lire aussi : Municipales : le colonel (ER) Benoît Kandel à l’assaut de Nice

Après Benoît Kandel à Nice, un autre colonel en retraite se lance dans les municipales de mars prochain. Il s’agit de Philippe Miailhes, 65 ans. L’officier en retraite depuis le 1er janvier 2013 s’attaque à la mairie de Saint-Malo. Il monte comme tête de la liste à l’assaut de la cité corsaire. Le maire actuel, (DVD) Claude Renoult, 72 ans, ne se représente pas.

Philippe Miailhes invite l'exécutif à baptiser le futur lycée de Ploërmel, lycée Arnaud Beltrame !

Rendons hommage à un héros français ! Par la voix de Philippe Miailhes, le groupe FN de Bretagne a invité l'exécutif à baptiser le futur lycée de Ploërmel, "lycée Colonel Arnaud Beltrame" ! Notre demande a été acceptée : le lycée de Guer portera son nom !

Publiée par Groupe RN Bretagne sur Jeudi 19 avril 2018

L’engagement politique de cette figure de l’Arme n’est pas nouveau. Candidat aux élections municipales (n°3 sur la liste FN/RBM) à Rennes en mars 2014, il a également brigué d’autres mandats locaux et nationaux en Bretagne (*). Il est conseiller régional et à ce titre a demandé que le futur lycée de Ploërmel porte le nom d’Arnaud Beltrame (vidéo ci-dessus).

Philippe Miailhes, un spécialiste de l’international

Côté Gendarmerie, l’officier peut se targuer d’une belle carrière achevée comme numéro 2 de la région Champagne-Ardennes. Il a été l’un des officiers de Gendarmerie les plus décorés de France.

Sa carrière démarre en 1975 comme dans les troupes de Marine. Philippe Miailhes sert comme lieutenant, chef de section de combat au sein du 9ème RCS à Dinan. Le régiment est alors accolé à l’état major de la 9ème DIMA, dont le siège est à la caserne Rocabey de Saint-Malo. En 1979, il intègre l’EOGN comme officier de réserve en situation d’activité.  A sa sortie, il prend le commandement du 1er peloton de l’EGM 1/1 de Satory. Il succède à un certain Roland Gilles.

Puis il commande plusieurs compagnies: à Saint-Martin-Saint-Barthélémy (Guadeloupe), Montargis (Loiret) à la Garde Républicaine et à l’école de Chaumont. Polyglotte, il prend la tête du centre de formation linguistique de la Gendarmerie de l’EOGN. Puis il intègre le cabinet du ministre de la Défense au bureau Balkans – Délégation aux affaires stratégiques. Il rejoint ensuite le cabinet du directeur général de la Gendarmerie au bureau de la coopération bilatérale de la direction des relations internationales.

Cité au Kosovo

Philippe Miailhes
Philippe Miailhes se présente à Saint-Malo (Photo DR)

En 2007, il commande en second la Réunion puis la région Champagne-Ardennes. Au cours de sa carrière, il participe à plusieurs opérations extérieures. Il sert notamment 30 mois en ex-Yougoslavie au sein de l’Ifor en 1995-1996. De 1999 à 2000, il seconde le commandant de l’UNMIK au Kosovo et commande tout le nord du pays. Pendant ce séjour, il monte la première mission de police de l’Union Européenne.

Il y obtient la croix de la valeur militaire avec une citation à l’ordre du régiment le 5 octobre 1999 à Supkovac. Ce jour là, lors d’une opération de protection de civils serbes et de militaires russes contre des kosovars, le colonel Claude Vicaire, décédé depuis, est gravement blessé au visage. Philippe Miailhes le protège jusqu’à son embarquement dans l’hélicoptère.

De 2002 à 2003, il est commandant en second de l’EUPM en Bosnie Herzégovine. Outre la valeur militaire, ce père de 8 enfants et grand-père de 23 petits-enfants est titulaire de nombreuses décorations dont la croix de chevalier de la Légion d’honneur et la croix du combattant. Auditeur de l’IHEDN, Il est aussi diplômé du Centre des hautes études Afrique et Asie modernes (CHEAAM) de Paris et  du Centre de sécurité et de politique international (GCSP) Genève-Suisse.

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *