jeudi 18 juillet 2019
Accueil / A la une / Motion du 39 ème congrès de l’UNPRG : violences contre les gendarmes, retraites, effectifs et mépris de Gérard Collomb pour les associations
Les délégués de l'UNPRG lors du congrès 2018 à Agde Photo D.C/L’Essor)

Motion du 39 ème congrès de l’UNPRG : violences contre les gendarmes, retraites, effectifs et mépris de Gérard Collomb pour les associations

Le bureau de l’UNPRG ( Photo D.C/ L’Essor)

Lors de son 39 ème congrès national qui s’est tenu du 22 au 24 mai au centre Azuréva du Cap d’Agde, les membres de la plus importante association de gendarmes ( 30000 membres)  ont adopté une motion dont l’intégralité sera publiée dans L’Essor N° 519 du mois de juillet.

Voici les principaux points de cette motion :

– L’UNPRG condamne les violences dont font régulièrement l’objet les gendarmes

– L’UNPRG sera vigilante au maintien de la juste retraite du militaire en général et du gendarme en particulier
– L’UNPRG déplore une nouvelle fois, dans le budget 2018, la disparité de traitement du gouvernement en matière d’effectifs entre la police et la Gendarmerie

– L’UNPRG demande l’amélioration des conditions de vie et de travail des gendarmes promises par les gouvernements successifs.

– L’UNPRG regrette le mépris affiché du ministre de l’Intérieur à l’encontre des associations de la gendarmerie en ne répondant pas à la demande d’audience de ces associations.

– L’UNPRG constate que la revalorisation des retraites de 0.8 % au 1er octobre 2017 n’a pas compensé l’augmentation du coût de la vie.
– L’UNPRG dénonce la forte injustice que constitue l’augmentation de la CSG d’1,7 point
– Le report du tiers payant généralisé, par la ministre de la santé Agnès Buzyn  est aussi ressenti comme une atteinte au droit à la santé par les plus faibles.

Lire aussi sur L’Essor : motion adoptée lors du 38 ème congrès de l’UNPRG

 

A voir également

Mercato des généraux: le détail des mouvements estivaux

Le "mercato" des généraux est désormais finalisé. Leurs prochaines affectations sont connues. A ce stade, ce sont 35 généraux qui vont bouger au cours de l'été. Le point sur ces mouvements.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *