mardi 21 mai 2019
Accueil / A la une / Motion du 39 ème congrès de l’UNPRG : violences contre les gendarmes, retraites, effectifs et mépris de Gérard Collomb pour les associations
Les délégués de l'UNPRG lors du congrès 2018 à Agde Photo D.C/L’Essor)

Motion du 39 ème congrès de l’UNPRG : violences contre les gendarmes, retraites, effectifs et mépris de Gérard Collomb pour les associations

Le bureau de l’UNPRG ( Photo D.C/ L’Essor)

Lors de son 39 ème congrès national qui s’est tenu du 22 au 24 mai au centre Azuréva du Cap d’Agde, les membres de la plus importante association de gendarmes ( 30000 membres)  ont adopté une motion dont l’intégralité sera publiée dans L’Essor N° 519 du mois de juillet.

Voici les principaux points de cette motion :

– L’UNPRG condamne les violences dont font régulièrement l’objet les gendarmes

– L’UNPRG sera vigilante au maintien de la juste retraite du militaire en général et du gendarme en particulier
– L’UNPRG déplore une nouvelle fois, dans le budget 2018, la disparité de traitement du gouvernement en matière d’effectifs entre la police et la Gendarmerie

– L’UNPRG demande l’amélioration des conditions de vie et de travail des gendarmes promises par les gouvernements successifs.

– L’UNPRG regrette le mépris affiché du ministre de l’Intérieur à l’encontre des associations de la gendarmerie en ne répondant pas à la demande d’audience de ces associations.

– L’UNPRG constate que la revalorisation des retraites de 0.8 % au 1er octobre 2017 n’a pas compensé l’augmentation du coût de la vie.
– L’UNPRG dénonce la forte injustice que constitue l’augmentation de la CSG d’1,7 point
– Le report du tiers payant généralisé, par la ministre de la santé Agnès Buzyn  est aussi ressenti comme une atteinte au droit à la santé par les plus faibles.

Lire aussi sur L’Essor : motion adoptée lors du 38 ème congrès de l’UNPRG

 

A voir également

Lors de l'acte XXIII, à Paris. Photo d'illustration (Crédit photo: GT/L'Essor).

Gilets jaunes: quinze enquêtes ouvertes par la justice sur des gendarmes

Maintien de l'ordre pour des manifestations de Gilets jaunes: 41 signalements ont été transmis à l'IGGN, pour 15 enquêtes ouvertes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Offre d'essai : 2 MOIS GRATUITS !

  •  

    Recevez le magazine mensuel en version numérique pendant deux mois.

     

    Essayez vite, c’est gratuit !