vendredi 11 octobre 2019
Accueil / A la une / Mercato des généraux: le détail des mouvements estivaux
Mosaïque de généraux mutés le 1 er aout 2019, le général Didier Rémond, la générale Boughani et le général Michel Pidoux Montage /L'Essor

Mercato des généraux: le détail des mouvements estivaux

Le mercato des généraux est désormais finalisé. Leurs prochaines affectations sont connues. A ce stade, 35 généraux vont bouger au cours de l’été. Le point sur ces mouvements.

Plusieurs nominations de ces généraux étaient dans les tuyaux et connues. Mais elles ne sont certaines qu’à compter de leur publication au Journal officiel ou en Conseil des ministres pour certaines. C’est désormais le cas avec deux décrets du 11 et 12 juillet publiés au Journal officiel du 13 juillet 2019 et du 14 juillet.

Un général à la tête d’un groupement de mobiles

Deux gendarmeries spécialisées changent de chef : celles des transports aériens, (GTA) et de l’armement (Garm). Plusieurs régions changent aussi de tête : l’Occitanie, la Corse, la Normandie et le Centre Val-de-Loire. Outre mer, le Comgend de Guyane aura aussi un nouveau titulaire.

A noter que pour la première fois, un général, Richard Caminade, va commander un groupement de gendarmerie mobile, celui de Maisons-Alfort. Deux généraux – Loïc Cormier, puis Alain Giorgis- avaient déjà commandé une unité de gendarmerie mobile à Maisons-Alfort, mais ce n’était pas un groupement puisqu’il s’agissait de la Force de gendarmerie mobile et d’intervention. (FGMI). Elle a été dissoute en 2010.

Depuis début juin, un premier groupement, celui des Bouches-du-Rhône, est commandé par un général.

Lire aussi sur L’Essor: Pour la première fois, un général va commander un groupement de gendarmerie départementale.

A la lecture de ces nominations, on apprend aussi qu’un général de Gendarmerie va intégrer l’état-major de la récente direction générale du numérique et des systèmes d’information et de communication du ministère des armées.

Il s’agit du général Xavier Guimard, un polytechnicien. Il est sous-directeur depuis 2014 du Service des technologies et des systèmes d’information de la sécurité intérieure (STSI2) du ministère de l’Intérieur.

Lire aussi sur L’EssorLe mercato estival des généraux se précise (actualisé)

Par décret du président de la République en date du 11 juillet 2019 :

Nominations au 1 er août

Le général de division Michel Pidoux est nommé commandant en second de la région de Gendarmerie de Nouvelle-Aquitaine, commandant en second la Gendarmerie pour la zone de défense et de sécurité sud-ouest. C’est le général de brigade Patrick Valentini, commandant de la Gendarmerie de Guyane, qui lui succède comme commandant en second de la région de Gendarmerie de Provence-Alpes-Côte d’Azur, commandant en second la Gendarmerie pour la zone de défense et de sécurité Sud. Le général de brigade Stéphane Bras, qui vient de terminer son commandement du CNEFG de Saint-Astier par un défilé sur les Champs-Élysées est nommé à la tête de la Gendarmerie de Guyane.

Le colonel Eric Lamiral, jusque là commandant en second, prend la tête du CNEFG. Issu de l’arme du génie, ce Saint-Cyrien a notamment servi dans la Légion étrangère.

Le général de division Thierry Cayet, adjoint au directeur des soutiens et des finances, est nommé chargé de mission auprès de l’IGGN.

Deux généraux à la tête du “retour d’expérience “

Le général de division Bernard Clouzot, commandant de la région d‘Occitanie, commandant le groupement de gendarmerie départementale de la Haute-Garonne est nommé officier général en charge de la fonction “retour d’expérience”. Son adjoint sera le général de brigade Hervé Massiot, chef de la division formation au CNEFG de Saint-Astier. Le général Clouzot est remplacé à Toulouse par le général de division Jacques Plays. Ce dernier commandait la région Corse et le groupement de gendarmerie départementale de la Corse-du-Sud où lui succède le général Tony Mouchet. Celui-ci était jusque là chargé de mission auprès du directeur des opérations et de l’emploi.
Le général de brigade Jean-François Carrillo, chef du département des inspecteurs chargés d’études et de missions de l’Inspection générale de la Gendarmerie nationale (IGGN), est nommé chargé de mission auprès de l’IGGN.

Le général de brigade Jean-Luc Payrard est nommé adjoint au directeur des soutiens et des finances à compter du 1er août 2019.
Le général de brigade Jean-Marc Isoardi est nommé chargé de mission auprès du commandant des écoles de la Gendarmerie. Il devrait succéder comme commandant en second des écoles au général de division Ivan Noailles. Ce dernier devrait quitter l’Arme après une ultime mission de responsable du maintien de l’ordre au G7 de Biarritz.

Le général de brigade François Bonavita est nommé chargé de mission auprès de l’IGGN. Il était commandant du groupement de gendarmerie départementale de la Haute-Vienne, commandant adjoint de la région de Nouvelle-Aquitaine. C’est le général de brigade Hervé Flammant qui arrive dans le Limousin à sa place. Il était chargé de mission au commandement des écoles à Rochefort.
Le général de brigade Olivier Courtet, sous directeur de la gestion des personnels, est nommé adjoint au directeur des personnels militaires de la Gendarmerie (DPMGN).
Le général de brigade Bruno Bresson,  commandant de la région Normandie, commandant le groupement de gendarmerie départementale de la Seine-Maritime est nommé chargé de mission auprès de l’IGGN. Le général Bruno Arviset, commandant en second, devient le numéro 1 de la région Normandie.
Succédant au général Lambert Lucas, qui a fait ses adieux aux armes, le général de brigade Jean-Marc Descoux, commandant de la Gendarmerie de Guadeloupe est nommé commandant de la Gendarmerie d’outre-mer (CGOM). Il aura comme chargé de mission le général de brigade Fabrice Grandi, chargé des relations internationales à la direction générale. Le général de brigade  Philippe Debarge, adjoint au CGOM, et inscrit sur la liste d’aptitude pour la troisième étoile, rejoindra la région Île-de-France comme commandant en second lors d’un prochain mouvement. Il succédera au général Georges Strub, atteint par la limite d’âge.

Le colonel Thierry Renard, adjoint au chef de la Mission du pilotage et de la performance à la direction générale et auditeur au Centre des hautes études du ministère de l’intérieur (Chemi), prend les rênes de la Gendarmerie de Guadeloupe.

Lire aussi sur L’EssorLe général Lambert Lucas pose le képi au terme d’un parcours exceptionnel

Le général de brigade Frédéric Aubanel, commandant le groupement de gendarmerie départementale du Calvados, commandant adjoint de la région de Normandie,  est nommé commandant de la région de Centre-Val de Loire, commandant le groupement du Loiret. Il succède au général Pascal Segura, promu général de division, nommé chef de la division des audits, inspections et études de l’IGGN.

Lire aussi sur L’EssorUne troisième étoile pour six généraux et six colonels promus généraux en 2ème section

Le général de brigade Didier Fortin, commandant adjoint la région Hauts-de-France, commandant le groupement de la Somme est nommé chargé de mission au cabinet du DGGN.
Le général de brigade Francis Formell, commandant la gendarmerie des transports aériens, (GTA) est nommé adjoint au directeur des soutiens et des finances. Le général de brigade Jean-Pierre Gesnot, chef du bureau personnel officiers (BPO) lui succède.

Le général de brigade Didier Rémond qui commandait la gendarmerie de l’armement (Garm) est nommé chargé de mission auprès de l’IGGN. C’est un autre ancien sous-officier, le général de brigade Marc Hamel, commandant le centre d’enseignement supérieur de la Gendarmerie, qui lui succède.

Le général de brigade Charles Bourillon, adjoint au sous-directeur de la politique des ressources humaines, est nommé sous-directeur administratif et financier à la direction des soutiens et des finances.

Deux généraux à l’OCLDI

Le général de brigade Stéphane Gauffeny qui commandait le centre national de formation à la sécurité routière (CNSFR) et  l’école de Fontainebleau est nommé commandant de groupement de gendarmerie départementale du Doubs, commandant adjoint de la région de Bourgogne-Franche-Comté. Il succède au général de brigade Eric Langlois, nommé commandant en second de la région Bretagne, commandant en second la Gendarmerie pour la zone de défense et de sécurité ouest.

Le général de brigade François Agostini, chef d’état-major de l’inspection générale des armées Gendarmerie (Igag), est nommé chef du département des inspecteurs chargés d’études et de missions à l’IGGN.
Le général de brigade Marc De Tarlé, adjoint au sous-directeur de la police judiciaireest nommé commandant adjoint de l’office central de lutte contre la délinquance itinérante (Ocldi). Il est un des rares “bordache”  (issu de l’école navale) parmi les généraux. Il y aura ainsi deux généraux à l’OCLDI dont le chef est le général Bernard Thibaut.

Le général de brigade Richard Caminade est nommé commandant du groupement de gendarmerie mobile II/1 de Maisons-Alfort. Cet ancien sous-officier, garde républicain, a piloté l’opération de Notre-Dame-des-Landes. Il succède au colonel Mickael di Méo, nommé chargé de mission “maintien de l’ordre” auprès du directeur général.
Le général de brigade William Vaquette, le “monsieur retraites” de la direction générale, est nommé directeur de projet en charge de la transformation des ressources humaines de la Gendarmerie. Il vient d’être diplômé du Centre des hautes études du ministère de l’intérieur (Chemi).
La générale de brigade Patricia Boughani, commandant le groupement sud de la Gendarmerie des transports aériens (GTA), est nommée chargée de mission auprès du cabinet du directeur général. Elle sera cheffe de la fonction affaires internationales. La générale Boughani, connaît parfaitement les relations internationales. Avant de commander un groupement, elle a été chargée de mission “sécurité intérieure” à la représentation permanente de la France auprès des Nations Unies à New York.

Nominations au 1er septembre

Succédant au général Damien Striebig, en 2ème section, le général de brigade Eric Bio Farina, commandant militaire de l’Elysée, est nommé commandant de la Garde républicaine.

Le général de brigade Xavier Guimard est nommé chargé de mission auprès du directeur général du numérique et des systèmes d’information et de communication du ministère des armées à compter du 1er septembre 2019.

D.C

A voir également

Photo d'illustration (Crédit photo: Jean-Marc Tanguy).

Une vingtaine de gendarmes surveillés pour leur radicalisation

La Gendarmerie surveille une vingtaine de personnels pour leur radicalisation. Un chiffre dévoilé par le directeur général, Richard Lizurey.

6 Commentaires

  1. JF Cortot

    Très beau parcours de généraux qui ont commencé comme gendarmes. Ça ne nous rajeunit pas tout ça ! Richard Caminade avec qui j’ai été élève gendarme en 1983/1984 à Chatellerault, Didier Rémond avec qui j’ai préparé l’OPJ en Bourgogne… Très heureux pour eux qu’ils aient réussi un tel parcours !

    • M N REMOND

      Je suis heureuse et fière pour DIDIER REMOND .Je le connais très bien puisqu il est le neveu de mon PERE / GEORGES REMOND .C est un homme de grandes valeurs .Qui restera j en suis sûre d une grande simplicité et gentillesse .

  2. ARFINI Bernard

    Si c’est bien le Monsieur que je connais, le Général CAMINADE a été mon patron en Guadeloupe au GPM des Abymes ou j’étais pilote radio-tireur sur VBRG et aussi président des sous-officiers Beau parcours et je lui souhaite une bonne affectation

  3. joyen

    BRAVO au général BIO FARINA – nouveau Commandant de la garde républicaine – beau commandement – brillant officier supérieur puis général – 7 ans à l’élysée – qui dit mieux ? à ce poste sensible – cela démontre la confiance totale des différents chefs d’état qui se sont succédés –

  4. Je viens d’apprendre, avec une grande joie, la nomination du Général Hervé FLAMMANT et sa future affectation dans le LIMOUSIN. J’ai eu le très grand honneur de servir, sous ses ordres, au cours de ma carrière. Ce grand “OFFICIER” est un chef “d’exception “qui sert pour la grandeur de notre GENDARMERIE. Homme de coeur et d’action, orgueil de notre arme, pour moi c’est un devoir de lui souhaiter une bonne chance dans sa nouvelle affectation. Il va marquer au cours de son passage dans cette région, pour la satisfaction de tous les militaires son empreinte qui restera gravé pour toujours dans le marbre de la mémoire.
    Le major (er) Patrick MUNIER ( dernière affectation EDSR Cergy Pontoise).

  5. Agostini

    Bravo au général François Agostini 👏

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *