mardi 18 juin 2019
Accueil / A la une / Trois interventions et trois agressions le même jour pour les gendarmes de Coulommiers (77)
Illustration (MG/ESSOR)
Illustration (MG/ESSOR)

Trois interventions et trois agressions le même jour pour les gendarmes de Coulommiers (77)

Loi des séries ou actes révélateurs d’une violence ambiante contre les forces de l’ordre? Les gendarmes de la compagnie de Coulommiers (Seine-et-Marne) ont été éprouvés par trois agressions. Et ce, lors de trois interventions distinctes la semaine dernière. Le Parisien relate ces trois agressions survenues le mercredi 3 avril à Saint-Cyr-sur-Morin, La Ferté-Gaucher et Congis-sur-Thérouanne.

A Saint-Cyr-sur-Morin, les gendarmes qui intervenaient à la suite d’un différend consécutif à un accident ont été pris à partie par l’un des protagonistes de l’accident. L’homme les a insultés, menacés de mort et a porté un coup de poing dans le dos de l’’un deux. Cet homme, qui présentait un taux d’alcool de 3,24 g par litre de sang, a été laissé libre et sera jugé le 10 septembre.

A la Ferté-Gaucher, lors du contrôle d’un jeune pour une suspicion d’usage de cannabis, des militaires du peloton de surveillance et d’intervention de la gendarmerie (PSIG), ont été menacés de mort et insultés. Surtout, l’un des individus s’est rebellé et a porté un coup à la tête d’un des gendarmes. Résultat : une plaie de 3 cm. Les trois suspects devaient être jugés en comparution immédiate vendredi à Meaux.

Enfin, à Congis-sur-Thérouanne, un homme s’est rebellé. Lors du transport à son domicile pour une perquisition, il a insulté les militaires. Il devait être présenté à un magistrat vendredi matin. Il était en garde à vue pour harcèlement par téléphone envers son ancienne compagne, et violences et dégradations.

A voir également

Bombe lacrymogène, comment s’en procurer ?

Arme de défense autorisée pour les forces de l'ordre, mais aussi les civils, la bombe lacrymogène peut s'avérer très efficace...

Un commentaire

  1. Que la justice fasse son oeuvre ?????

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Offre d'essai : 2 MOIS GRATUITS !

  •  

    Recevez le magazine mensuel en version numérique pendant deux mois.

     

    Essayez vite, c’est gratuit !